Mise en place d'ateliers de médecine narrative auprès d'étudiants de l'École nationale vétérinaire d'Alfort / Juliette Galard ; sous la direction de Hélène Rose

Date :

Type : Livre / Book

Type : Thèse / Thesis

Langue / Language : français / French

Médecine vétérinaire -- Thèses et écrits académiques

Rose, Hélène (1981-....) (Directeur de thèse / thesis advisor)

Université Paris-Est Créteil Val de Marne (UPEC) (1970-....) (Organisme de soutenance / degree-grantor)

École nationale vétérinaire d'Alfort (1765-....) (Organisme de soutenance / degree-grantor)

Relation : Mise en place d'ateliers de médecine narrative auprès d'étudiants de l'École nationale vétérinaire d'Alfort / Juliette Galard ; sous la direction de Hélène Rose / , 2023

Résumé / Abstract : Le concept de médecine narrative, élaboré dans les années 2000 par Rita Charon, médecin aux États-Unis, consiste en une écoute active du récit du patient poussée jusqu'à son analyse littéraire avec pour but la compréhension du patient et de sa situation dans son ensemble. Charon propose des ateliers à des résidents de l'université de médecine de Columbia durant lesquels ces derniers s'exercent à l'écriture réflexive, afin de développer leurs capacités d'analyse, d'écoute, d'empathie mais aussi afin de mieux se comprendre soi-même. La partie bibliographique de cette thèse établit le lien entre écriture et maladie ainsi que l'utilisation de la médecine narrative en médecine humaine, dans la formation médicale et en médecine vétérinaire. La partie expérimentale de cette thèse a pris appui sur les travaux de Charon en proposant des ateliers d'écriture réflexive à des étudiants volontaires de l'École Nationale Vétérinaire d'Alfort. Il s'agit d'une étude qualitative dont les objectifs étaient : aider les étudiants à développer leur écoute, leur analyse et leur capacité à surmonter un événement pesant ; estimer leur intérêt pour ces ateliers ; et évaluer la faisabilité de la mise à disposition de ces ateliers à plus d'étudiants. L'expérience réunissait cinq étudiantes ayant déjà une expérience clinique, au cours de six séances d'écriture réflexive autour d'un sujet imposé, au bout desquelles une enquête de satisfaction a été menée. Les étudiantes ont rapporté une amélioration de leurs capacités d'analyse de la situation, de communication et de gestion de leurs émotions. Elles ont mentionné que l'expérience pouvait être bénéfique à un plus grand nombre d'étudiants bien que la faisabilité d'un tel projet soit remise en question d'une part à cause de la difficulté de mise en œuvre de ces séances et d'autre part à cause des avis divergents des étudiantes quant au caractère obligatoire ou non de ces potentielles séances. Il serait raisonnable, dans un premier temps, de chercher à proposer ces séances à un plus grand nombre d'étudiants, mais uniquement volontaires.

Résumé / Abstract : Narrative medicine is a concept elaborated in the 2000's by Dr Rita Charon, an American doctor. It aims at understanding patients and their global situation thanks to an active listening and a literary analysis of their stories. Thus, Charon leads working groups of residents in Columbia University Medical Center, in which they practise reflective writing in order to develop their empathy, their analytic and listening skills and to understand themselves better. The bibliographic part of this thesis presents the link between writing and disease and the use of narrative medicine in human medicine, in medical education and in veterinary medicine. The experimental part of this thesis was based on Charon's works by proposing sessions of reflective writing to voluntary students from the National Veterinary School of Alfort. The work was a qualitative study whose goals were: to help students to develop their listening, their analytic skills and their ability to deal with an emotionally difficult event; to evaluate their interest for these sessions; to estimate the practicability of setting up these working groups for more students. The experiment brought together five students with clinical experience for six sessions of reflective writing on a required subject. At the end of the experiment the students were given a satisfaction survey. They felt an improvement of their analytic and their communication skills as well as their facility to cope with their emotions. They agreed these sessions could benefit more students although the practicability of such a project would be challenged by the difficulty of setting up these sessions and by the students' divergent opinion concerning the fact the sessions should or should not be compulsory. For the time being, it should be conceivable to broaden these working groups, yet to voluntary students only.