L'invention de la gestion des finances publiques Vol. II, : du contrôle de la dépense à la gestion des services publics, 1914-1967 / [sous la direction de] Philippe Bezes, Florence Descamps, Sébastien Kott... [et al.]

Date :

Type : Livre / Book

Langue / Language : français / French

ISBN : 978-28-2183-033-2

Finances publiques -- France -- 20e siècle

Classification Dewey : 336.440 9

Descamps, Florence (1965-....) (Directeur de publication / publishing director)

Tallineau, Lucile (Directeur de publication / publishing director)

Bezes, Philippe (1968-.... ; politiste et sociologue) (Directeur de publication / publishing director)

Kott, Sébastien (19..-.... ; juriste) (Directeur de publication / publishing director)

Comité pour l'histoire économique et financière de la France (Organisateur de réunion / organizer of meeting)

Relation : L'invention de la gestion des finances publiques : du contrôle de la dépense à la gestion des services publics, 1914-1967 / [sous la direction de] Philippe Bezes, Florence Descamps, Sébastien Kott... [et al.] / Paris : Comité pour l'histoire économique et financière de la France

Résumé / Abstract : Cet ouvrage analyse la montée en puissance des enjeux de contrôle puis d'efficacité et de productivité dans la gestion des finances publiques de 1914 à 1967. à travers une micro-chronologie politico-administrative inédite, il étudie le développement de techniques de contrôle de la dépense, d'une part, et d'instruments de gestion, de l'autre. Secoué par deux guerres et une crise économique sans précédent, mobilisé en 1945 dans la reconstruction du pays après plusieurs changements de régime, l'état libéral se voit sommé de repenser la gestion de ses finances. L'ouvrage décrit les efforts d'élaboration d'un système rationalisé de contrôle de la dépense avant 1945, puis, après la Libération, l'émergence de dispositifs gestionnaires destinés à mesurer le rendement et les résultats de l'action des services publics. Il analyse comment le système financier public se trouve pris entre une rationalité juridique qui déploie toutes ses potentialités et une rationalité gestionnaire qui élabore ses premiers concepts et outils, l'une et l'autre concurrencées par la macro-économie. Il offre ainsi un regard neuf sur les phénomènes d'influence croisée entre secteurs public et privé. Brossant un vaste panorama des acteurs, institutions, techniques et savoirs au cœur du « système financier » de 1914 à 1967, ce deuxième volume poursuit l'entreprise d'une histoire du « gouvernement des finances publiques »