Formation en officine : prise en charge de la femme enceinte à l’officine : connaissances des équipes officinales et analyse des projets d’entreprises / Maëva Covain et Océane Cavallo ; sous la direction de Maxime Detavernier

Date :

Type : Livre / Book

Type : Thèse / Thesis

Langue / Language : français / French

Femmes enceintes

Grossesse

Allaitement artificiel

Allaitement maternel

Conseil à l'officine

Pharmaciens -- Enquêtes -- France

Préparateurs en pharmacie -- Enquêtes -- France

Étudiants en pharmacie -- Enquêtes -- France

Culture scientifique et technique -- Évaluation

Formation du personnel

Pharmaciens -- Entretiens

Projet d'entreprise

Classification Dewey : 615.1

Detavernier, Maxime (1980-.... ; auteur en pharmacie et management) (Directeur de thèse / thesis advisor)

Allenet, Benoît (1963-.... ; auteur en pharmacie et sciences médicales) (Président du jury de soutenance / praeses)

Université Grenoble Alpes (2020-....) (Organisme de soutenance / degree-grantor)

Résumé / Abstract : La grossesse et l'allaitement représentent un sujet technique au vu des nombreuses modifications physiologiques qu’ils engendrent. C’est un sujet universel. Être à l’aise et compétent au comptoir sur ce sujet est pertinent au vu de l’approche de plus en plus clinique du pharmacien en officine. De ce fait, la mise en place d’une stratégie officinale impliquant toute l’équipe est essentielle. Les études actuelles portent principalement sur l’utilisation, la prescription ou le changement pharmacocinétique des médicaments au cours de la grossesse. Peu s'intéresse à l’exercice officinal. L’objectif est d’étudier l’état des connaissances des équipes officinales sur le sujet et le projet d’entreprise développé par les titulaires d’officine pour l’accueil et la prise en charge des femmes enceintes à l’officine. Les connaissances et les compétences des équipes officinales ont été explorées à travers un panel de 129 répondants sous la forme d’un QCM. Une analyse quantitative a été réalisée. Au cours d’un entretien semi-directif, les titulaires ont exposé leur projet d’entreprise actuel autour de la femme enceinte et du bébé. Une analyse thématique des entretiens a été conduite ensuite. Il en ressort que le projet d’entreprise est considéré par la plupart des titulaires mais l’outillage pour sa mise en place est encore immature. L’ensemble des équipes officinales s’accorde sur le grand intérêt à être compétent sur le sujet et le besoin de formation. Les connaissances et compétences des équipes restent fragiles et peuvent être améliorées. Afin de compléter et d’affirmer notre étude, il serait intéressant de connaître l’attente que les autres professionnels de santé et la patientèle ont de nous, officinaux, dans la prise en charge de la femme enceinte. Ainsi les formations initiales et continues des équipes officinales pourraient être intensifiées. Elles permettront de mieux définir le projet d’entreprise afin d’avoir un service rendu optimal auprès de la patientèle. Ce serait un véritable challenge interprofessionnel pour améliorer la prise en charge de cette dernière.