Les parcours d'appropriation du français en contexte scolaire par de jeunes enfants descendants de migrants peu parleurs de la langue de l'école / Sladjana Djordjevic ; sous la direction de Greta Komur-Thilloy

Date :

Type : Livre / Book

Type : Thèse / Thesis

Langue / Language : français / French

Français (langue) -- Étude et enseignement (primaire)

Étude et enseignement (primaire) -- Allophones

Français langue étrangère

Enfants d'immigrés -- Acquisition linguistique

Bilinguisme

Enfants -- Langage

Classification Dewey : 306.446

Classification Dewey : 404.2

Komur-Thilloy, Greta (1968-....) (Directeur de thèse / thesis advisor)

Université de Haute-Alsace (Organisme de soutenance / degree-grantor)

École doctorale des Humanités (Mulhouse) (Ecole doctorale associée à la thèse / doctoral school)

Institut de recherche en langues et littératures européennes (Mulhouse, Haut-Rhin) (Laboratoire associé à la thèse / thesis associated laboratory)

Résumé / Abstract : Cette recherche de doctorat propose d'examiner les parcours d'appropriation (Castellotti, 2017)du français en contexte scolaire par de jeunes enfants descendants de migrants (désormaisEDM) peu parleurs de la langue de l'école à leur entrée en petite section de maternelle. Nousnous intéressons aux modalités d'exposition au français en classe ainsi qu'au développement decette langue chez les EDM. Cette étude de cas, conduite dans une école maternellepluri/multilingue, s'inscrit dans un cadre théorique et méthodologique relevant de deuxdisciplines : la didactique et l'acquisition des langues secondes/étrangères. Par l'observation dela classe de PSM, réalisée dans une perspective ethnographique (Hymes, 1977 ; Garfinkel, 1984; De Salins, 1992), l'analyse d'entretiens semi-directifs (Blanchet, 2011) menés auprès desparents des EDM et des enseignantes, ainsi que par l'étude relevant d'une approchefonctionnaliste (Watorek, 2004 ; Lenart & Perdue, 2004) des recherches en acquisition deslangues secondes des productions en français de sept EDM bilingues, cette recherchelongitudinale et qualitative (Goï, 2012) tente de mieux comprendre l'influence de l'âge, desmodalités d'exposition au français en classe et des représentations du bi/plurilinguisme(Macaire, 2015) sur l'acquisition du français par les EDM. Située à la croisée de deux champsdisciplinaires, distincts et complémentaires (Véronique, 2005), ce travail universitaire vise àdémontrer l'intérêt de l'instauration d'un dialogue entre la didactique et l'acquisition des langues(Trévisiol-Okamura & Komur-Thilloy, 2011) ainsi que la complexité (Morin, 2005, 2008)inhérente à l'appropriation précoce de la langue de l'école par les enfants bilingues évoluantdans un entre-deux (Sibony, 1991) linguistique et culturel.

Résumé / Abstract : This PhD research proposes to examine the appropriation (Castellotti, 2017) of French in schoolcontext by young children descendants of migrants (now EDM) who didn't speak this languagewhen they entered in preschool. We interested in French's exposure in the classroom and thedevelopment of this language by EDM. This case study, conducted in a multilingual school, isleaned on a theoretical and methodological framework based on two disciplines: didactic andacquisition of second/foreign language. By observing, in an ethnographic perspective (Hymes,1977, Garfinkel, 1984, De Salins, 1992), preschool's first class, through analysis of semidirective interviews (Blanchet, 2011) conducted with EDM's parents and teachers, as well asby studying, in a functionalist approach (Watorek 2004, Lenart & Perdue, 2004) of secondlanguage acquisition, French productions of seven bilingual EDM, this longitudinal andqualitative research ( Goï, 2012) attempts to better understand the influence of age, languageinput in the classroom, and representations of bi/multilingualism (Macaire, 2015) on theacquisition of French by EDM. Located at the crossroads of two distinct and complementarydisciplinary fields (Véronique, 2005), this university work aims to demonstrate the interest ofestablishing a dialogue between didactics and language acquisition (Trévisiol-Okamura &Komur -Thilloy, 2011) as well as the complexity (Morin, 2005, 2008) inherent in the earlyappropriation of French by bilingual children living in linguistic and cultural in- between(Sibony, 1991).