Les "territoires salés" de l'eau du delta du Sénégal : Cartographie et pratiques de gestion de la salinité dans le Gorom-Lampsar / Ousmane Diouf ; sous la direction de Laurent Touchart et de Pascal Bartout

Date :

Type : Livre / Book

Type : Thèse / Thesis

Langue / Language : français / French

Catalogue Worldcat

Sols -- Salinité -- Sénégal, Delta du (Mauritanie et Sénégal)

Gestion des ressources en eau -- Sénégal, Delta du (Mauritanie et Sénégal)

Cultures -- Irrigation -- Sénégal, Delta du (Mauritanie et Sénégal)

Géomatique

Touchart, Laurent (1965-....) (Directeur de thèse / thesis advisor)

Bartout, Pascal (1978-....) (Directeur de thèse / thesis advisor)

Descroix, Luc (19..-....) (Rapporteur de la thèse / thesis reporter)

Taïbi, Aude Nuscia (Rapporteur de la thèse / thesis reporter)

Mering, Catherine (Membre du jury / opponent)

Université d'Orléans (Organisme de soutenance / degree-grantor)

École doctorale Sciences de la Société : Territoires, Économie et Droit (Centre-Val de Loire) (Ecole doctorale associée à la thèse / doctoral school)

Centre d'études sur le développement des territoires et l'environnement (Orléans ; 1992-....) (Laboratoire associé à la thèse / thesis associated laboratory)

Résumé / Abstract : Le delta du fleuve Sénégal se situe au nord-ouest de la zone sahélienne. Ses caractéristiques climatiques, pédologiques et hydrologiques lui confèrent ses multiples potentialités agricoles et ses particularités écosystémiques, toutes s’organisant autour de la ressource en eau. Ce potentiel a été le socle de politiques de mise en valeur agricole depuis l’époque coloniale, mais celles-ci se sont soldées, dans la majorité, par des échecs. Cette mise en valeur agricole, à travers la politique de territorialisation de la ressource, a engendré des conséquences géographiques, dont la salinisation des terres agricoles qui constitue le cœur de cette thèse. La salinisation des sols dans le delta du fleuve Sénégal est un dégât collatéral de la mise en place d’un territoire hydraulique inabouti où l’on a apporté des hommes, voulu mettre en place des pratiques agricoles nouvelles. Cette thèse a pour objectifs de faire une analyse cartographique par le biais de la géostatistique et de la télédétection et d’évaluation les stratégies de gestion de la salinité basée sur l’exploitation des données de terrain. L’analyse cartographique de la salinité dans les périmètres irrigués du Gorom-Lampsar a permis d’abord de constater que la principale variable qui explique la salinisation des sols est la distance à l’axe hydraulique. Le type de sol, d’après l’analyse des statistiques de cartographie, n’aurait pas d’impacts sur la salinisation des sols. En effet les Hollaldé et les Fondé présentent les mêmes profils de salinité. L’ancienneté des surfaces agricoles se confond avec la typologie des aménagements (les Grands Aménagements (GA) avant et les Périmètres Irrigués privés (PIP) et Périmètres Irrigués Villageois (PIV) après) et est fonction de la distance à l’axe hydraulique. Les grands aménagements plus proches de la ressource, moins salés plus et plus anciens, mais disposent de drainage suffisant pour contrôler la salinité et les PIP, plus distants à la ressource, plus salés et ne disposant pas de drainage. L’évaluation des pratiques de gestion dans les PIP et PIV montre que les populations paysannes utilisent les mêmes indicateurs et un seul terme pour caractériser les phénomènes de salinité et de sodicité. Ces paysans, malgré l’absence de cadre de gestion opérationnel et collectif de l’irrigation, mettent en œuvre des pratiques individuelles de gestion de la salinité, mais nécessite, dans une perspective d’aménagement et de gestion durable des ressources, un cadre opérationnel et stratégique de gestion des périmètres irrigués.

Résumé / Abstract : The Senegal River delta is located northwest of the Sahelian zone. Its characteristics give it its multiple agricultural potentialities. This has been the basis of development policies since the colonial period and have had multiple consequences. Soil salinization is collateral damage from the establishment of an unfinished hydraulic territory, where people have been brought in and new agricultural practices have been wanted tobe put in place. In Gorom-Lampsar the main variable that explains soil salinization is the distance to the hydraulic axis. The type of soil, according to the analysis of mapping statistics, would not have an impact on soil salinization. The age of the agricultural areas merges with the typology of the developments (the Widelayouts (WL) before and the Irrigated Private Perimeters (IPP) and Villagers Perimeters Irrigated (VIP) after) and is a function of the distance from the hydraulic axis. The evaluation of management practices in the IPP and VIP shows that the peasant populations use the same indicators and a single term to characterize the phenomena of salinity and sodicity. These farmers, despite the absence of an operational and collective management framework for irrigation, implement individual salinity management practices, which requires,from a perspective of development and sustainable management of resources, an operational framework and strategic management of irrigated perimeters.