Aspects juridiques des inondations : prévention - gestion - responsabilités / sous la direction de Sophie Perez et de Claude Saint-Didier

Date :

Type : Livre / Book

Langue / Language : français / French

ISBN : 978-2-36503-047-2

EAN : 9782365030472

Inondations -- Droit -- France

Inondations -- Droit

Inondations -- Prévision -- France

Assurance contre les catastrophes -- France

Perez, Sophie (19..-.... ; juriste) (Directeur de publication / publishing director)

Saint-Didier, Claude (1962-.... ; juriste) (Directeur de publication / publishing director)

Centre d'études et de recherche sur les contentieux (Toulon ; 1996-....) (Organisateur de réunion / organizer of meeting)

Équipe méditerranéenne de recherche juridique (Corte) (Organisateur de réunion / organizer of meeting)

Collection : Thèses & actes / [Givors] : Edilaix, société d'édition et de formation juridiques immobilières , 2016-

Résumé / Abstract : Le contexte. - Les crues et les inondations sont des phénomènes naturels à l’origine de perturbations environnementales, économiques et sociales. Le changement climatique aggrave la violence des épisodes pluvieux. Plus de 17 millions de français vivent actuellement en zone inondable et les inondations représentent 25 % du coût de la sinistralité climatique et probablement 40 % en 2040. L'ouvrage. - Les contributions réunies dans cet ouvrage analysent la manière dont le droit et principalement le droit français s’est saisi progressivement de ces phénomènes. Après une mise en perspective historique, les différentes études traitent de la prévention des risques, de la gestion de la crise ainsi que de l’examen des responsabilités. Les auteurs y abordent quelques thèmes essentiels à la compréhension de ces différents enjeux notamment les PPRI, les digues, la mobilisation des secours, la protection assurantielle, les aides aux entreprises sinistrées, les responsabilités pénale, civile ou administrative. Le droit européen et des droits étrangers (Italie, Pays-Bas, Mali, Tunisie) offrent une mise en perspective comparatiste. L’ouvrage s’appuie, pour partie, sur les travaux d’un colloque qui avait été organisé en 2016 par le Centre de recherche et d’étude des contentieux (CERC) de l’université de Toulon et l’Équipe méditerranéenne de recherche juridique (EMRJ) de l’université de Corse.