Les médicaments traditionnels améliorés et pharmacopées traditionnelles d'Afrique de l'ouest / Alice François ; directeur de thèse, Geneviève Bourdy

Date :

Type : Livre / Book

Type : Thèse / Thesis

Langue / Language : français / French

Ethnopharmacologie -- Afrique occidentale

Bourdy, Geneviève (19..-....) (Directeur de thèse / thesis advisor)

Université Toulouse 3 Paul Sabatier (1969-....) (Organisme de soutenance / degree-grantor)

Université Paul Sabatier (Toulouse). Faculté des sciences pharmaceutiques (Organisme de soutenance / degree-grantor)

Relation : Les médicaments traditionnels améliorés et pharmacopées traditionnelles d'Afrique de l'ouest / Alice François ; directeur de thèse, Geneviève Bourdy / Toulouse : Université Toulouse 3 , 2021

Résumé / Abstract : En Afrique de l'Ouest, les médicaments traditionnels améliorés (MTA) sont des médicaments issus de la pharmacopée traditionnelle locale, dont la toxicité a été déterminée, à activité pharmacologique confirmée par la recherche, à dosage quantifié et à qualité contrôlée lors de leur mise sur le marché. Ils ont reçu une AMM et détiennent pour certains le statut de médicament essentiel. La production et la commercialisation de ces MTA s'inscrivent plus largement dans les préconisations de l'OMS visant l'intégration des médecines traditionnelles dans les systèmes de santé nationaux. Ce travail vise à recenser les MTA produits et commercialisés dans certains pays d'Afrique de l'Ouest (Mali, Burkina-Faso, Ghana, Guinée, Sénégal et Côte d'Ivoire). Par le biais d'une recherche bibliographique et d'enquêtes ont été rassemblées des informations et publications, permettant de recenser les MTA présents dans ces pays, des recommandations d'usage et des études validant l'usage et la sécurité de ces MTA. 52 MTA ont pu être recensés, dont la majorité ont fait l'objet d'études approfondies validant la qualité, l'efficacité et la sécurité de ces médicaments. Les contraintes liées à leur usage ne se situent pas au niveau de la légitimation scientifique (preuve d'efficacité et non toxicité) mais sont plutôt de nature industrielle entravant la production, donc la disponibilité sur le marché.

Résumé / Abstract : In West Africa, improved traditional medicines (ITMs) are medicines derived from the local traditional pharmacopoeia, whose toxicity has been determined, whose pharmacological activity has been confirmed by research, whose dosage has been quantified and whose quality has been controlled when they are put on the market. They have received an AMM and some have the status of essential medicines. Manufacturing and marketing of these ITMs are in line with the WHO's recommendations for the integration of traditional medicines into national health systems. This work aims to identify the ITMs produced and marketed in certain West African countries (Mali, Burkina Faso, Ghana, Guinea, Senegal and Côte d'Ivoire). Through a bibliographic search and surveys, information and publications were collected, allowing the identification of ITMs present in these countries, recommendations for use and studies validating the use and safety of these ITMs. 52 ITMs were identified, the majority of which have been the subject of in-depth studies validating the quality, efficacy and safety of these drugs. The constraints linked to their use are not coming from a scientific legitimacy standpoint (proof of efficacy and non-toxicity) but rather from an industrial nature, hindering manufacturing and therefore availability on the market.