Women's violence and roles within criminal organizations / Tiziano Peccia ; sous la direction de Azadeh Kian-Thiébaut

Date :

Type : Livre / Book

Type : Thèse / Thesis

Langue / Language : anglais / English

Femmes et mafia -- Italie

Violence féminine -- Italie

Patriarcat (sociologie) -- Italie

Mafia -- Italie

Kian, Azadeh (1958-....) (Directeur de thèse / thesis advisor)

Freedman, Jane (1968-.... ; sociologue) (Rapporteur de la thèse / thesis reporter)

Nocenzi, Mariella (Rapporteur de la thèse / thesis reporter)

Tsoukiàs, Alexis (1959-....) (Membre du jury / opponent)

Tarragoni, Federico (1983-....) (Membre du jury / opponent)

Bucaille, Laetitia (19..-.... ; politiste) (Membre du jury / opponent)

Université Paris Cité (2019-....) (Organisme de soutenance / degree-grantor)

École doctorale Sciences des sociétés (Paris ; 2019-....) (Ecole doctorale associée à la thèse / doctoral school)

Laboratoire de changement social et politique (Paris ; 2014-...) (Laboratoire associé à la thèse / thesis associated laboratory)

Résumé / Abstract : Cette recherche analyse les rôles et les violences des femmes au sein des organisations de type mafieux en Italie. Il aborde la construction de l'invisibilisation de l'agentivité et des rôles des femmes dans les espaces publiques comme un système complexe et multifactoriel. La biologisation des caractéristiques et des attitudes des femmes, perçues comme paisibles et anodines selon les études de Lombroso, a constitué en fait au cours du XXe siècle une théorie contaminant la perception des actions et de la rationalité des femmes dans plusieurs domaines. Ces biais ont également été intégrés dans les organes institutionnels en compromettant le jugement des agens publiques (par exemple, dans la jurisprudence italienne et dans les jugements des magistrats). La thèse de doctorat étudie la violence des femmes dans ses formes et manifestations les plus subtiles, soulignant comment elle n'est pas exprimée et exécutée de la même manière que celle des hommes. Même si la violence des hommes peut être plus spectaculaire, la violence des femmes a en fait besoin d'une composante stratégique plus forte pour attendre ses objectifs. Cependant, un focus montre comment les femmes dans les organisations de type mafieux peuvent être à la fois auteurs et victimes de violence. En outre, la principale conclusion est que, même si les conséquences de l'agentivité et des stratégies des femmes peuvent être violentes et mortelles comme la violence des hommes, il est démontré que les organisations de type mafieux restent des organisations « patriarcales » selon les définitions de Walby. La recherche bénéficie d'une approche mixte (de données quantitatives et qualitatives), collectées par des recherches de terrain, et d'une étude comparative de femmes appartenant à différentes organisations de type mafieux dans le sud de l'Italie.

Résumé / Abstract : This research analyses womens' roles and violences within Italian Mafia-type organisations. It outlines the invisibilization of women's agency and roles in public spaces as a complex and multifactorial system. The biologization of women's characteristics and attitudes, perceived as peaceful and innocuous according to Lombroso's studies, constituted in fact during the 20th century a theory contaminating the perception of women's actions and rationality. These biases were also integrated in institutional bodies and law enforcement actors (i.ex. such as Italian criminal law and magistrates' judgments). The PhD thesis studies women's violence in its subtler forms and manifestations, outlining how it is not expressed and executed in the same way of men's one. Even if men's violence can be more spectacular, women's violence needs in fact a stronger strategical component. However, a focus shows how women in Mafia-type organisations can be both perpetrators and victims of violence. Furthermore, the main conclusion is that, even if the consequences of women's agency and strategies can be violent and letal as men's violence, it is demonstrated that Mafia-type organisations remain patriarchal organisations according to Walby's definitions. The research benefits of a mixed approach of quantitative and original qualitative data, collected through field-research, and a comparative study of women belonging to different Mafia-type organisations in Southern Italy.