Modulation différentielle de l'interaction compatible Erwinia amylovora - pommier par des mutants HRP de régulation et de sécrétion de l'agent pathogène / par Mohamed Faize ; sous la direction de Jean-Pierre Paulin

Date :

Type : Livre / Book

Type : Thèse / Thesis

Langue / Language : français / French

Catalogue Worldcat

Relations plante-microorganisme pathogène

Feu bactérien

Pommier -- Résistance aux maladies

Erwinia amylovora

Paulin, Jean Pierre (Directeur de thèse / thesis advisor)

Université Claude Bernard (Lyon) (Organisme de soutenance / degree-grantor)

Collection : Lille-thèses / Atelier de reproduction des thèses / Lille : Atelier national de reproduction des thèses , 1983-2017

Relation : Modulation différentielle de l'interaction compatible Erwinia amylovora - pommier par des mutants HRP de régulation et de sécrétion de l'agent pathogène / par Mohamed Faize ; sous la direction de Jean-Pierre Paulin / [S.l.] : [s.n.] , 2000

Résumé / Abstract : Le feu bactérien est une maladie des maloideae provoquée par Erwinia Amylovora. Des travaux antérieurs utilisant des inoculations par blessure ont montré que des mutants HRP d'E. Amylovora sont capables de protéger différentiellement des plantules de pommier de l'infection par une souche virulente. Notre travail examine la validité de ces résultats à l'aide de biotests n'utilisant pas de blessure et analyse le rôle de mécanismes impliqués dans la protection. Nos résultats montrnet une aptitude élevée à la protection ches les mutants altérés dans les gènes de régulation HRPS et HRPL par rapport à celle d'un mutant de sécrétion HRCV et indiquent l'existence d'une compétition entre les mutants et la souche virulente. Une étude de co-localisation in Planta du mutant HRPL et de la souche virulente, utilisant un double marquage, montre que ces deux souches inoculées simulténément se localisent au niveau de sites différents. L'analyse de la dynamique des populations bactériennes inoculées montre que la protection est liée à l'inhibition de la multiplication de la souche virulente. Cette inhibition est associée à l'activation d'enzymes de défense de la plante (PAL, POD) qui est plus rapide et plus intense après inoculation du mutant HRPS qu'après celle du mutant HRCV. L'activation de ces enzymes ainsi que celle d'une enzyme intervenant dans le stress oxydatif (GST) est induite de façon différentielle par les mutants. L'analyse des protéines bactériennes secrétées révèle des différences entre les mutants ; le rôle de ces protéines dans l'activation des défenses de la plante est discuté