Desservir la banlieue : Métropolisation et relégation des quartiers d'habitat social dans l'agglomération lyonnaise (1959-2019) / Antoine Lévêque ; sous la direction de Renaud Payre et de Anne-France Taiclet

Date :

Type : Livre / Book

Type : Thèse / Thesis

Langue / Language : français / French

Catalogue Worldcat

Quartiers pauvres -- Lyon (Rhône ; agglomération)

Transports publics -- Lyon (Rhône ; agglomération)

Mobilité quotidienne

Banlieues -- Lyon (Rhône ; agglomération)

Classification Dewey : 320.944

Payre, Renaud (1975-....) (Directeur de thèse / thesis advisor)

Taiclet, Anne-France (19..-....) (Directeur de thèse / thesis advisor)

Dormagen, Jean-Yves (1967-....) (Président du jury de soutenance / praeses)

Douillet, Anne-Cécile (1973-....) (Rapporteur de la thèse / thesis reporter)

Reigner, Hélène (1974-....) (Rapporteur de la thèse / thesis reporter)

Tissot, Sylvie (1971-....) (Membre du jury / opponent)

Desage, Fabien (1976-....) (Membre du jury / opponent)

Université de Lyon (2015-....) (Organisme de soutenance / degree-grantor)

École doctorale Sciences sociales (Lyon) (Ecole doctorale associée à la thèse / doctoral school)

Triangle, action, discours, pensée politique et économique (Lyon) (Equipe de recherche associée à la thèse / thesis associated research team)

Université Lumière (Lyon) (Autre partenaire associé à la thèse / thesis associated third party)

Résumé / Abstract : À partir du cas de la desserte en transport en commun de la commune de Vaulx-en-Velin dans l’agglomération lyonnaise, cette thèse interroge les évolutions du traitement des classes populaires dans l’action publique urbaine. Depuis l’établissement d’une zone à urbaniser en priorité dans les années 1960, jusqu’à aujourd’hui, la mise en politique contrariée de la desserte des grands quartiers d’habitat social de la commune nous renseigne sur l’évolution de la représentation des classes populaires dans l’action publique. Elle éclaire les processus par lesquels une distribution moins avantageuse de la ressource publique s’exerce à leur endroit malgré l'intégration progressive du personnel municipal des communes de banlieue aux structures du gouvernement métropolitain.

Résumé / Abstract : Based on the case of public transport services in Vaulx-en-Velin (Lyon’s area), this thesis examines changes in the treatment of the working classes in urban policies. Since the establishment of a large public housing program (1960s), the subject of social housing areas needs in public transportation has been thwarted within the metropolitan political agenda. It sheds light on the processes by which a less advantageous distribution of public resources is exercised towards them, despite the gradual integration of local elected officials and municipal staff to the metropolitan government.