Les enjeux socioéconomiques de la sortie de l'extractivisme pétrolier et de la mise en œuvre du buen vivir en Équateur / Lucile Marchand ; sous la direction de Éric Berr

Date :

Type : Livre / Book

Type : Thèse / Thesis

Langue / Language : français / French

Catalogue Worldcat

Développement économique -- Équateur

Développement durable -- Équateur

Changement social -- Équateur

Berr, Éric (1969-....) (Directeur de thèse / thesis advisor)

Boidin, Bruno (1969-....) (Rapporteur de la thèse / thesis reporter)

Vivien, Franck-Dominique (1964-....) (Rapporteur de la thèse / thesis reporter)

Rougier, Éric (1969-....) (Membre du jury / opponent)

Ballet, Jérôme (1967-....) (Membre du jury / opponent)

Figuière, Catherine (19..-....) (Membre du jury / opponent)

Université de Bordeaux (2014-....) (Organisme de soutenance / degree-grantor)

École doctorale Entreprise, économie, société (Pessac, Gironde) (Ecole doctorale associée à la thèse / doctoral school)

Groupe de recherche en économie théorique et appliquée (Pessac, Gironde) (Laboratoire associé à la thèse / thesis associated laboratory)

Résumé / Abstract : Ce travail de recherche repose sur la volonté de déterminer les différents enjeux qu’implique la mise en œuvre du buen vivir en Équateur. Cette notion traduit un état de bien-être subjectif, holistique et aborde la relation Homme/Nature en tant qu’équilibre. Le buen vivir est caractérisé par sa polysémie qui complexifie sa lisibilité mais permet l’exploration de certaines limites des différents courants de la science économique auquel il fait écho. Sa mise en œuvre induit un double défi : la possibilité de mettre en place un développement plus durable et la transformation de la structure productive équatorienne. Après avoir confronté la gouvernance du buen vivir à celle des ressources naturelles et de la transformation de la structure productive, nous analyserons son efficacité de manière multidimensionnelle à travers une analyse de données descriptive ne nous permettant pas la détermination d’une relation causale. Elle montre néanmoins une amélioration des indicateurs sociaux financée par l’augmentation de la dette externe et une diversification de la structure productive limitée. Nous complétons notre étude par une analyse qualitative reposant sur 40 entretiens réalisés auprès de parties prenantes clés de la mise en œuvre du buen vivir. Ces entretiens sont traités par une approche mixte d’analyse de contenu manuelle et assistée par le logiciel Iramuteq. La polysémie du buen vivir est plus contrastée, les parties prenantes privilégiant l’approche originelle pour le caractériser. Les politiques publiques sont globalement perçues comme inefficaces, soulignant les échecs des projets emblématiques. Les enjeux définis par les parties prenantes sont de quatre ordres : Changement structurel et Dette publique, Éducation au buen vivir, Économie politique de la transition et l’enjeu conceptuel de la définition d’un développement pluriculturel.

Résumé / Abstract : This thesis attempts to determine the different issues involved in the implementation of buen vivir in Ecuador. This notion translates a state of subjective, holistic well-being that integrates a balanced relationship between man and nature. Buen vivir is characterized by its polysemy, which complicates its readability but allows the exploration of certain limits of the different schools of economic thought to which it refers. Its implementation induces a twofold challenge: the possibility of implementing more sustainable development and the transformation of the Ecuadorian productive structure. After confronting the governance of buen vivir with that of natural resources and the transformation of the productive structure, we will analyze its effectiveness in a multidimensional way through a descriptive data analysis that does not allow us to determine a causal relationship. Nevertheless, it shows an improvement in social indicators financed by the increase in external debt and limited diversification of the productive structure. We complete our study with a qualitative analysis based on 40 interviews conducted with key stakeholders in the implementation of buen vivir. These interviews are processed through a mixed approach of manual and software-assisted content analysis using Iramuteq. The polysemy of buen vivir is more contrasted, with stakeholders preferring the original approach to characterize it. Public policies are generally perceived as ineffective, highlighting the failures of emblematic projects. The issues defined by the stakeholders are of four types: structural change and public debt, education for buen vivir, the political economy of transition, and the conceptual challenge of defining multicultural development