La cassation française à l'épreuve du nombre : chronique d'une émancipation inachevéel / Caroline Gau-Cabée ; préface de Christophe Jamin ; postface de Guy Canivet

Date :

Type : Livre / Book

Langue / Language : français / French

ISBN : 978-2-85002-046-9

Catalogue Worldcat

EAN : 9782850020469

France -- Cour de cassation -- Histoire

Droit -- Réforme -- France

Droit -- Histoire -- France

Voies de recours

Jamin, Christophe (1962-....) (Préfacier, etc. / author of introd)

Canivet, Guy (1943-....) (Auteur de la postface, du colophon, etc. / author of afterword, colophon, etc.)

Collection : Les voies du droit : collection / dir. par Mireille Delmas-Marty, Jean-Pierre Royer, Gérard Timsit / Paris : Presses universitaires de France , 1986-2013

Résumé / Abstract : La 4e de couverture indique : "En 2014, le premier président Louvel a lancé un vaste programme de réflexion sur la réforme de la Cour, qui a servi de base à l’élaboration d’un dispositif proposant l’instauration d’un mécanisme de régulation des pourvois en matière civile par une procédure de filtrage. Alors que prévaut en France, depuis 1790, une conception largement ouverte de la cassation, fondée sur un seul critère d’accès – celui de la légalité – la « réforme Louvel » envisage de limiter le droit au pourvoi, en le soumettant à une autorisation préalable délivrée en fonction de critères d’opportunité très restrictifs. Si l’histoire de la Cour de cassation témoigne du souci constant de mieux contrôler les flux, depuis la création d’un bureau des requêtes – version originelle de la chambre des requêtes – jusqu’à la procédure de non-admission imaginée par le premier président Canivet en 2001, aucune réforme n’est allée aussi loin que le projet de Bertrand Louvel dans la réalisation de cette ambition émancipatrice. En replaçant la question du filtrage au cœur d’une histoire nationale et comparée qui commence en 1790, cette chronique propose une mise en perspective historique, sociologique et politique de la disputatio contemporaine, au-delà d’une approche strictement technique du sujet. Elle interroge la nature de la cassation et l’héritage révolutionnaire, à l’épreuve du nombre : une voie de recours extraordinaire, en accès illimité, qui serait devenue un troisième degré de juridiction, intenable situation la conduisant à se réinventer sur le modèle de la Cour suprême. Mais elle raconte aussi une histoire. L’histoire de la régulation du contentieux. L'histoire d'une certaine culture de la cassation. L'histoire, enfin, d'une institution entre soumission et émancipation ; une institution qui n'en a pas moins conquis puis cultivé son indépendance, et dont le pouvoir d'initiative constitue aujourd'hui un atout majeur dans le perfectionnement de ses missions.."