Interventions améliorant les capacités physiques des personnes âgées atteintes de cancers, avant une procédure médico-chirurgicale complexe : une revue des revues systématiques et méta analyses = = Interventions to improve the physical performance of older people with cancer before complex medical-surgical procedures : an umbrella review of systematic reviews and meta-analyses / Louise André ; sous la direction de Claire Falandry

Date :

Type : Livre / Book

Type : Thèse / Thesis

Langue / Language : français / French

Langue / Language : anglais / English

Catalogue Worldcat

Cancer -- Chez la personne âgée

Soins préopératoires

Médecine physique et de réadaptation -- Chez la personne âgée

Léger-Falandry, Claire (1976-....) (Directeur de thèse / thesis advisor)

Université Claude Bernard (Lyon) (Organisme de soutenance / degree-grantor)

Résumé / Abstract : En réalisant une revue de la littérature sous forme de revue de revues systématiques (ou «umbrella review» en anglais), nous avons pu analyser l'ensemble des programmes de préhabilitation physique afin de mettre en lumière les points importants pour la réalisation d'un programme de préhabilitation chez la personne âgée atteinte de cancer, en attente d'une prise en charge thérapeutique incluant un traitement médical lourd, ou une chirurgie. Ce travail a permis de mettre en évidence le manque d'étude en population gériatrique, mais aussi la globale hétérogénéité des programmes. La majorité des programmes proposés s'accordait sur la nécessité de réaliser des exercices en résistance et en endurance. En revanche, la durée totale du programme de supervision, la durée des séances ainsi que leurs fréquences étaient très hétérogènes et n'ont pas permis de définir ces paramètres de façon précise. De même, la supervision et la tolérance des programmes étant insuffisamment rapportés, nous n'avons pas pu mettre en évidence de différence d'efficacité selon les modalités choisies. Enfin, cet article souligne l'importance d'adapter les critères d'évaluation au profil de nos patients âgés, car dans les revues analysées, les critères d'évaluation rapportés étaient principalement les complications chirurgicales post opératoires ou encore la mortalité alors que chez la personne âgée, le maintien de l'autonomie et de la qualité de vie sont à évaluer. Pour conclure, les données concernant les programmes de préhabilitation dans la population générale sont très hétérogènes et ne permettent donc pas de définir les modalités d'un programme de préhabilitation conçu spécifiquement pour la personne âgée atteinte de cancer. Toutefois, elle nous a permis d'en dégager des pilliers sur lesquels nous nous sommes appuyés pour construire un programme de préhabilitation pour les personnes âgées atteintes de cancer, actuellement en cours de mise en place, nommé PRO ADAPT