De la renaissance d'une langue occitane littéraire en Auvergne au début du XXe siècle, au travers des oeuvres de Benezet Vidal et Henri Gilbert. / Jean Roux ; sous la direction de Hervé Lieutard

Date :

Type : Livre / Book

Type : Thèse / Thesis

Langue / Language : français / French

Littérature occitane -- Auvergne (France) -- 20e siècle

Félibrige

Lieutard, Hervé (Directeur de thèse / thesis advisor)

Martel, Philippe (1951-....) (Président du jury de soutenance / praeses)

Russo, Michela (1971-....) (Rapporteur de la thèse / thesis reporter)

Sauzet, Patrick (1953-....) (Rapporteur de la thèse / thesis reporter)

Medori, Stella (Membre du jury / opponent)

Université Paul Valéry (Montpellier) (Organisme de soutenance / degree-grantor)

École doctorale 58, Langues, Littératures, Cultures, Civilisations (Montpellier ; 2015-....) (Ecole doctorale associée à la thèse / doctoral school)

Laboratoire Langues, littératures, arts et cultures des Suds (Montpellier) (Laboratoire associé à la thèse / thesis associated laboratory)

Laboratoire Langues, littératures, arts et cultures des Suds (Montpellier) (Laboratoire associé à la thèse / thesis associated laboratory)

Résumé / Abstract : La perspective de la recherche est de mener une étude approfondie sur chacune des œuvres littéraires d’Henri Gilbert et Benoît Vidal du point de vue de la langue utilisée principalement sous les aspects morphologique et syntaxique et de la manière dont chacun construisit (ou a voulu construire) cette langue, afin d’essayer de comprendre comment chacun de ces écrivains qui puisèrent au plus profond de leur idiome firent les choix qu’ils firent, dans quel esprit et dans quelle perspective. Dans les deux cas de confronter la réalité de ces langues littéraires avec la réalité de la langue usuelle parlée par les habitants de chaque région (à leur époque comme aujourd’hui) aussi bien dans la haute vallée de l’Allier comme dans la vallée de la Sioule dans l’ouest du Puy de Dôme. D’estimer ainsi la distance existant entre ces langues.

Résumé / Abstract : The target of this research will be to analyse in depth each of the literary works of the two authors of the beginning of the 20th century, Henri Gilbert and Benazet Vidal according to the language employed mainly on the morphologic and syntaxes’ aspect and the way each of them built (or wanted to build) this language. This in order to understand how each of them, who dug as deep as they could in their native language, made his choices and according to what aim and objective. In both case to compare the reality of the literary idiom developed with the reality of the local idiom (vernacular) as spoken by the native people of these regions (today as at the time they were living there) and what gape is existing in between these idioms.