Stratégies d'entraînement et mode de vie des triathlètes pendant le confinement / Céline Guérin ; sous la direction de Jacques Monsegu

Date :

Type : Livre / Book

Type : Thèse / Thesis

Langue / Language : français / French

Triathlon -- Entraînement

Athlètes -- Santé et hygiène

Athlètes -- Lésions et blessures

Covid-19 -- France

Confinement (politique sanitaire)

Classification Dewey : 610

Monsegu, Jacques (Directeur de thèse / thesis advisor)

Imbert, Patrick (1959-.... ; auteur d'une thèse de médecine (Grenoble 1, 1988)) (Président du jury de soutenance / praeses)

Université Grenoble Alpes (2020-....) (Organisme de soutenance / degree-grantor)

Résumé / Abstract : INTRODUCTION : La pandémie liée au virus SARS-CoV 2 a conduit le gouvernement français à prendre des mesures de confinement inédites de mars à mai 2020. La vie quotidienne des français a été bouleversée, et spécifiquement celle les sportifs. Les évènements sportifs ont été annulés et surtout les conditions d’entraînement entravées. Les conséquences de ces mesures seront probablement d’autant plus marquées pour les sports extérieurs ou nécessitant l’accès à des structures, tel que le triathlon. Nous nous sommes intéressés dans cette étude aux conséquences sur ce sport multidisciplinaire. Notre travail rétrospectif avait pour but d’évaluer l’impact du confinement sur les habitudes d’entraînement, le mode de vie, la santé mentale et physique, et les perceptions des triathlètes. METHODE : A l’issue du confinement, nous avons adressé aux triathlètes un questionnaire accessible pendant 1 mois, détaillant l’évolution de leurs pratiques d’entraînement et les changements dans leur mode de vie. La diffusion a été réalisée par l’intermédiaire des fédérations régionales de triathlon et des réseaux sociaux. Les données ont été collectées anonymement puis l’ensemble des analyses statistiques réalisées avec un seuil de significativité de 5%. L’objectif principal de notre étude était d’évaluer l’impact du confinement sur les habitudes d’entraînement des triathlètes. Les objectifs secondaires étaient d’identifier les facteurs influençant ces changements de pratique, d’observer les modifications sur l’hygiène de vie et de rechercher des facteurs favorisant les blessures. RESULTATS : 1605 triathlètes originaire de l’ensemble des régions métropolitaines ont répondu à l’enquête et 1536 triathlètes ont été inclus. Une diminution du volume d’entraînement a été observée, et cela pour chacune des disciplines (p<0.001). Le fait de posséder un home trainer (OR [IC95%] : 2.09 [1.58-2.79], p<0.001) ou d’utiliser des outils numériques (OR [IC95%] : 1.37 [1.08-1.74], p=0.010) sont apparus comme des facteurs limitant cette diminution. La perte de motivation est associée à une diminution de l’entraînement majorée (OR [IC95%] : 0.29 [0.23-0.36], p<0.001). L’étude sur l’hygiène de vie montre une augmentation de la consommation d’alcool pour 22% des participants, ainsi que des variations de poids pour 52%. L’analyse multivariée met en évidence que les triathlètes ayant diminué l’attention portée à leur alimentation ont plus de chance de se blesser (OR [IC95%] : 1.72 [1.19-2.48], p=0.004). CONCLUSION : Le confinement mis en place pour lutter contre la propagation du virus SARS-CoV 2 a eu des conséquences sur l’entraînement, le mode de vie et la santé mentale et physique des triathlètes. Cette période aura mis en évidence l’importance du matériel d’entraînement « indoor », et en particulier du home-trainer, mais également l’importance de conserver des relations sociales avec l’aide d’outils numériques. Si de telles mesures de restriction étaient amenées à se répéter, il serait nécessaire de sensibiliser les triathlètes, les entraîneurs sportifs et les médecins en lien avec eux, dans le but de minimiser leurs conséquences.

Résumé / Abstract : INTRODUCTION : The on-going Coronavirus disease (COVID-19) has led the French government to take unprecedented home confinement from March to May 2020. The daily life of the French has been disrupted, and specifically that of athletes. Sporting events have been canceled and especially the training conditions hampered. The consequences of these measures will probably be all the more pronounced for outdoor sports or those requiring access to structures, such as triathlon. In this study, we were interested in the consequences on this multidisciplinary sport. Our retrospective work aimed to assess the impact of confinement on training habits, lifestyle, mental and physical health, and perceptions of triathletes. METHOD : After lockdown, we sent to triathletes a questionnaire accessible during 1 month, detailing the evolution of their training practices and the changes in their lifestyle. The broadcast was carried out through regional triathlon federations and social networks. The data was collected anonymously and then all the statistical analyzes carried out with a significance level of 5%. The main objective of our study was to assess the impact of home confinement on training habits of triathletes. The secondary objectives were to identify the factors influencing these changes in practice, to observe changes in lifestyle and to look for factors favoring injuries. RESULTS : 1 605 triathletes from all over France responded to the survey and 1 536 triathletes were included. A decrease in training volume was observed for each discipline (p <0.001). Owning a home trainer (OR [95% CI]: 2.09 [1.58-2.79], p <0.001) or using digital tools (OR [95% CI]: 1.37 [1.08-1.74], p = 0.010) appeared to be factors limiting this decrease. Loss of motivation is associated with an increased decrease in training (OR [95% CI]: 0.29 [0.23-0.36], p <0.001). The healthy lifestyle study shows an increase in alcohol consumption for 22% of participants, as well as weight changes for 52%. Multivariate analysis shows that triathletes who reduced attention to their diet are more likely to be injured (OR [95% CI]: 1.72 [1.19-2.48], p = 0.004). CONCLUSION : Lockdown put in place to combat the spread of the SARS-CoV 2 virus has had an impact on the training, lifestyle and mental and physical health of triathletes. This period will have highlighted the importance of "indoor" training equipment, and in particular the home trainer, but also the importance of maintaining social relationships with the help of digital tools. If such restrictive measures were to be repeated, it would be necessary to sensitize triathletes, sports coaches and doctors in contact with them, in order to minimize their consequences.