Déterminants de la productivité et du commerce : le rôle de la proximité géographique / Anthony Briant ; sous la direction de Pierre-Philippe Combes et Miren Lafourcade

Date :

Type : Livre / Book

Type : Thèse / Thesis

Langue / Language : anglais / English

Polarisation (économie politique)

Productivité

Commerce -- Émigration et immigration

Combes, Pierre-Philippe (Directeur de thèse / thesis advisor)

Lafourcade, Miren (Directeur de thèse / thesis advisor)

Martin, Philippe (1966-.... ; économiste) (Rapporteur de la thèse / thesis reporter)

Strange, William C. (Rapporteur de la thèse / thesis reporter)

Bureau, Dominique (1956-....) (Membre du jury / opponent)

Overman, Henry G. (Membre du jury / opponent)

Roux, Sébastien (Membre du jury / opponent)

École nationale des ponts et chaussées (France) (Organisme de soutenance / degree-grantor)

Paris-Jourdan Sciences Économiques (Laboratoire associé à la thèse / thesis associated laboratory)

Résumé / Abstract : Cette thèse s’intéresse à la manière dont les économies d’agglomération façonnent l’organisationspatiale des secteurs d’activité en France et agissent sur la productivité des entreprises. Dans lepremier chapitre, nous développons une nouvelle méthode pour mesurer la concentration spatialeà partir de données géo-localisées. Nous l’appliquons à la comparaison de la concentration spa-tiale dans les secteurs de service et dans les secteurs manufacturiers. Nous soulignons, entre autres,une tendance plus forte des secteurs de service à se concentrer spatialement. Dans les deuxièmeet troisième chapitres, nous évaluons l’impact des externalités d’urbanisation et de localisation surla productivité des entreprises. Nous montrons dans le chapitre 2 que les entreprises gagnent, enmoyenne, à être localisées dans une zone à forte densité en emploi et à proximité d’entreprisesopérant dans le même secteur d’activité. Le chapitre 3 étudie comment ces effets sont différen-ciés entre entreprises hétérogènes. Nous soulignons le fait que les entreprises les plus productivessont aussi celles qui bénéficient le plus des externalités d’urbanisation. Le chapitre 4 se concentresur les problématiques de commerce international. Nous montrons que plus le nombre d’immigrésest grand dans un département français, plus ses échanges commerciaux avec le pays d’origine deces immigrés sont importants. Enfin, le dernier chapitre propose une contribution méthodologique.Nous étudions comment le choix particulier d’un découpage géographique, avec des unités spa-tiales de taille et de forme données, influence les résultatsdes exercices statistiques des chapitresprécédents. Nous concluons à un biais faible lié au Problèmedes Unités Spatiales Modifiables, auregard du biais introduit par une mauvaise spécification.

Résumé / Abstract : This PhD dissertation studies how agglomeration economiesshape the patterns of spatial concen-tration in French industries, and impact on French firm productivity. In the first chapter, we developa new methodology to assess spatial concentration with micro-geographic data. This methodologyis then applied to compare localization patterns in French service and manufacturing industries. Inparticular, we find that service industries tend to be more localized than manufacturing ones. Inthe second and third chapters, we assess the magnitude of urbanization and localization economieson French firm productivity. Chapter 2 proves that, on average, firms benefit from a larger densityof employment in their vicinity and a more specialized environment. Chapter 3 considers the dif-ferential impact of agglomeration economies across heterogeneous producers. We emphasize thaturbanization economies benefit more the most productive firms. Chapter 4 focuses on internationaltrade issues. We find that the larger the stock of immigrants in a specific French département, thelarger its trade flows toward the immigrants’ country of origin. Finally, chapter 5 makes a method-ological point by considering whether and how the choice of aspecific zoning system, with spatialunits of given size and shape, impacts on the statistical exercises of the previous chapters. We findthat distortions due to the Modifiable Areal Unit Problem areof secondary concern in comparisonwith problems due to misspecification.