Quelles sont les stratégies mises en place par les médecins traitants pour répondre à la demande de nouveaux patients ? Étude qualitative réalisée en Isère et Haute-Savoie / Hélène Jeanney et Clarisse Keppler ; sous la direction de Sophie Sinsard

Date :

Type : Livre / Book

Type : Thèse / Thesis

Langue / Language : français / French

Médecins traitants -- France -- Isère (France)

Médecins traitants -- France -- Haute-Savoie (France)

Démographie médicale

Vieillissement de la population

Médecine -- Pratique

Droit à la santé

Classification Dewey : 610

Sinsard, Sophie (1982-....) (Directeur de thèse / thesis advisor)

Weil, Georges (1955-.... ; médecin et informaticien) (Président du jury de soutenance / praeses)

Université Grenoble Alpes (2020-....) (Organisme de soutenance / degree-grantor)

Résumé / Abstract : Introduction : Le concept de médecin traitant est apparu en 2004 avec la loi relative à l’assurance maladie. Ses missions sont nombreuses et décrites dans le code de la Santé Publique. Il joue un rôle essentiel dans le parcours de soins des patients. Cependant, depuis plusieurs années, la démographie médicale ne cesse de diminuer. En parallèle, les besoins en soins augmentent avec le vieillissement de la population. Ces phénomènes contribueraient à raréfier l’offre de soins ambulatoires de premiers recours. Objectif : Identifier les stratégies mises en place par les médecins traitants pour répondre à la demande de nouveaux patients. Méthode: Étude qualitative par entretiens collectifs et individuels semi-dirigés réalisés auprès de vingt médecins généralistes d’Isère et Haute-Savoie. Les informations ont été recueillies jusqu’à obtention d’une saturation des données. Les entretiens ont été retranscrits et analysés par la méthode de la théorisation ancrée. Résultats : Pour répondre à la demande des nouveaux patients, les médecins ont adapté leur organisation du travail. La présence d’un secrétariat permettait une meilleure gestion du planning, avec un rôle barrière face aux nombreuses demandes des patients. Les médecins ont mis en place des critères afin de réguler leur patientèle comme le secteur géographique, l’âge des patients, la famille ou bien les visites à domicile. Ils prônaient également une amélioration de la coordination des soins par une meilleure communication ville-hôpital mais aussi entre médecins d’un même secteur. Enfin, l’importance de la qualité de vie du médecin a été abordée avec l’objectif d’un bon équilibre entre vie professionnelle et vie personnelle. Conclusion : Les médecins mettent en avant l’exercice en groupe pour amoindrir les charges de travail. Ils préconisent la délégation de tâches via un secrétariat, des infirmières et autres, qui permettrait de libérer du temps médical et ainsi répondre au mieux à la demande de soins de la population.

Résumé / Abstract : Introduction: The concept of attending physician appeared in 2004 with the law on health insurance. His missions are numerous and described in the Public Health Law. He plays an essential role in the patient care pathway. However, for many years, medical demography continues to decline. At the same time, the need for care increases with the aging of the population. These phenomena would contribute to the scarcity of the supply of first-aid outpatient care. Objective : Identify the strategies implemented by attending physicians to meet the demand for new patients. Methodology : Qualitative study by collective and individual semi directed interviews carried out with twenty general practitioners from Isere and Haute-Savoie. Informations were collected until data saturation was reached. The interviews were transcribed and analyzed using the grounded theorizing method. Results : To meet the demand of new patients, practitioners have adapted their work organization. The presence of a secretariat allowed better management of the schedule with a barrier role towards the many requests from patients. Practitioners have established criteria to regulate their patients such as the geographical area, the age of the patients, the family or home visits. They also advocated better coordination of care through better communication between city medicine and hospital, but also with practitioners in the same area. Finally, the importance of the quality of life of the practitioner was approached with the objective of a good balance between private et work life. Conclusion : Physicians promote group exercise to reduce workloads. They recommend the delegation of tasks via secretariat, nurses and others, which could free up medical time and best meet the demand for care of the population.