Enterprise-wide risk management : contribution au développement d'outils permettant la mise en place d'une gestion globale et intégrée dans les organismes / Jean-Paul Louisot ; sous la direction de Jean-Paul Laurent

Date :

Type : Livre / Book

Type : Thèse / Thesis

Langue / Language : français / French

Catalogue Worldcat

Gestion du risque

Évaluation du risque

Planification stratégique

Classification Dewey : 658.155

Laurent, Jean-Paul (1961-....) (Directeur de thèse / thesis advisor)

Pech, Pierre (1956-....) (Président du jury de soutenance / praeses)

Picard, Pierre (1951-....) (Rapporteur de la thèse / thesis reporter)

Motet, Gilles (Rapporteur de la thèse / thesis reporter)

Adams, Michael (19..-....) (Membre du jury / opponent)

Kessler, Denis (1952-....) (Membre du jury / opponent)

Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne (Organisme de soutenance / degree-grantor)

École doctorale de Management Panthéon-Sorbonne (Paris) (Ecole doctorale associée à la thèse / doctoral school)

Pôle de recherche interdisciplinaire en sciences du management (Paris) (Equipe de recherche associée à la thèse / thesis associated research team)

Résumé / Abstract : Plutôt qu’une méthode scientifique traditionnelle, basée sur la réflexion théorique ou sur l’analyse de données empirique, la plus fréquemment rencontrée dans les départements « risques &assurances » des universités américaines, et également asiatique, je me suis documenté en assistant aux principales conférences professionnelles du monde entier, Amérique du Nord, Europe et Australasie sans oublier l’Afrique au travers de l’enseignement et des conférences des assureurs.Par ailleurs l’enseignement de la qualification professionnelle d’ARM à des générations de praticiens depuis 1994 a permis de confronter les idées avec des praticiens qui ont apporté leur contribution au murissement des outils. C’est ce regard croisé, affiné par la rencontre avec Georges Yves Kervern et les Cindyniques, qui m’a permis de visualiser et d’anticiper le cheminement de la gestion des risques et de voir les points d’achoppement pour les praticiens. C’est donc à un effort de « conceptualisation de l’expérience » que je me suis systématiquement livré. C’est ainsi que j’ai pu déterminer les domaines de manque auquel je me suis efforcé modestement d’apporter des pistes de solutions visant à garantir la résilience des organismes : Au niveau du diagnostic des vulnérabilités ; Au niveau du traitement des risques par réduction ou par financement ; Au niveau des risques spécifiques & émergents

Résumé / Abstract : Rather than a traditional scientific method, based on theoretical reflection or analysis of empirical data, the most frequently encountered in the “risk & insurance” departments of US universities, and also Asian, I have documented this research through attending the main professional conferences of the whole world, North America, Europe and Australasia without forgetting Africa through the teaching and conferences of the insurers. Moreover, teaching the professional qualification of ARM to generations of practitioners since 1994 has made it possible to compare ideas with practitioners who have made their contribution to the development of tools.This cross-examination, refined by meetings with Georges Yves Kervern and the Cindyniques, allowed me to visualise and anticipate the path of risk management and to see the sticking points for practitioners in the next decade. So I engaged a systematic effort to “conceptualize the experience”.As a result, I was able to unearth the areas of deficiency where I have made modest efforts to provide solutions to ensure the resilience of organisations at three levels:• Exposures diagnostic (risk assessment), Risk treatment, both through risk reduction and risk financing, Scanning for special and emerging risks.