Un nouvel Internet est-il possible ? / Thibault Verbiest et Jonathan J. Attia ; préface de Louis Pouzin ; postface de Frédéric Marty

Date :

Type : Livre / Book

Langue / Language : français / French

ISBN : 978-2-8027-6633-9

ISBN : 2-8027-6633-3

Catalogue Worldcat

EAN : 9782802766339

Internet -- Histoire

Blockchains

Espaces publics multimédias

Classification Dewey : 343.099 9

Pouzin, Louis (Préfacier, etc. / author of introd)

Marty, Frédéric (1974-.... ; juriste) (Auteur de la postface, du colophon, etc. / author of afterword, colophon, etc.)

Relation : Un nouvel Internet est-il possible ? / Thibault Verbiest et Jonathan J. Attia ; préface de Louis Pouzin ; postface de Frédéric Marty / Bruxelles : Bruylant , 2020

Résumé / Abstract : Il y a trente ans émergeait l'internet, un réseau mondial de communication décentralisé dont les principales bases techniques avaient été conçues vingt ans plus tôt. Aujourd'hui, le réseau internet est omniprésent et omnipotent. Toutefois, l'économie d'internet a connu une consolidation que ses pères n'auraient jamais pu imaginer. Une poignée d'entreprises détient le quasi-monopole de l'internet dans les domaines critiques des services, des infrastructures et même, dans une certaine mesure, de la standardisation de l'internet. Parallèlement à cette évolution de l'internet, la technologie de chaîne de blocs (blockchain) est apparue en 2008 sous l'appellation Bitcoin. Elle introduit un concept novateur de confiance autonome : il n'est plus nécessaire de recourir à un tiers de confiance pour exécuter et contrôler une transaction informatique de valeur entre deux ou plusieurs parties. Dans le présent ouvrage, J. J. Attia et Th. Verbiest formulent une proposition radicalement novatrice visant à créer des services internet "universels" , en couplant, pour la première fois, les protocoles actuels de l'internet (TCP/IP) avec la technologie de chaîne de blocs. En s'appuyant sur des nouveaux protocoles standardisés à l'échelle internationale, cette innovation a le potentiel de faire d'internet un véritable "bien commun" de l'humanité, en bâtissant un réseau plus ouvert, plus durable, plus résilient, et davantage respectueux des droits et libertés fondamentales.