L'arte di regalare : les cadeaux diplomatiques offerts aux puissances européennes par la Papauté de Paul V Borghese (1605) à Clément XI Albani (1721) / Maëlig Chauvin ; sous la direction de Étienne Jollet et de Giovanna Sapori

Date :

Type : Livre / Book

Type : Thèse / Thesis

Langue / Language : français / French

Catalogue Worldcat

Cadeaux diplomatiques

Diplomatie pontificale -- 17e siècle

Diplomatie pontificale -- 18e siècle

Papes -- Mécénat -- 17e siècle

Rois et souverains -- Collections d'art -- 17e siècle

Rois et souverains -- Collections d'art -- 18e siècle

Papes -- Mécénat -- 18e siècle

Classification Dewey : 327.2

Jollet, Étienne (Directeur de thèse / thesis advisor)

Sapori, Giovanna (Directeur de thèse / thesis advisor)

Poncet, Olivier (1969-....) (Président du jury de soutenance / praeses)

Fosi, Irene (1951-....) (Rapporteur de la thèse / thesis reporter)

Goulet, Anne-Madeleine (1974-....) (Rapporteur de la thèse / thesis reporter)

Terzaghi, Maria Cristina (Membre du jury / opponent)

Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne (Organisme de soutenance / degree-grantor)

Università degli studi Roma Tre (Organisme de cotutelle / degree co-grantor)

École doctorale Histoire de l'art (Paris) (Ecole doctorale associée à la thèse / doctoral school)

Histoire culturelle et sociale de l'art (Paris) (Equipe de recherche associée à la thèse / thesis associated research team)

Résumé / Abstract : Cette thèse concerne les cadeaux diplomatiques offerts par la Papauté de Paul V Borghese (1605) à Clément XI Albani (1721) aux grandes puissances européennes, principalement les cours de France, de Madrid, de Londres et de Vienne. Dans la lignée des études sociologiques sur le don, il s’agit de questionner la pratique des échanges de cadeaux diplomatiques pontificaux au XVIIe siècle et au début du XVIIIe siècle sous l’angle de l’histoire de l’art, et la manière dont ces objets deviennent l’expression du pouvoir, autant pour leur donataire que pour leur destinataire. La position délicate de la Papauté, à la fois puissance spirituelle et temporelle, est questionnée à travers l’exemple des cadeaux qui, au-delà de leur condition matérielle d’objets, deviennent de véritables ambassadeurs servant les intérêts du Saint-Siège. Après avoir étudié le processus qui a permis la création du cadeau et avoir défini les commanditaires, cette thèse énumère les différentes typologies de présents offerts, qui concernent principalement les arts visuels. Enfin, la thèse s’attache à évoquer la valeur accordée à ces cadeaux à leur arrivée dans la cour étrangère, leur rôle, leur influence politique et leur intégration artistique au sein des collections européennes.

Résumé / Abstract : This thesis is about diplomatic gifts given by the Papacy from Paolo V Borghese (1605) to Clemente XI Albani (1721) to the great European powers. In the line of sociological studies on gifts, the idea is to explore the practice of the exchange of papal diplomatic gifts in the 17th and early 18 th centuries from the perspective of the history of art, and to show how these objects become the expression of power, both for their donor and their recipient. The delicate position of the Papacy, both spiritual and temporal power, is questioned through the example of gifts which, beyond their material condition of objects, become true ambassadors serving the interests of the Holy See. After studying the process that led to the creation of the gift and defining the sponsors, this thesis lists the different types of presents offered, which mainly concern visual arts. Finally,the thesis focuses on the value given to these gifts upon their arrival in the foreign court, their role, their political influence and their artistic integration into the European collections.