Lioubimov, la Taganka / études, témoignages et textes réunis et présentés par Béatrice Picon-Vallin ; Galina Aksionova, Claudine Amiard-Chevrel, Marie-Christine Autant-Mathieu... [et al.]

Date :

Type : Livre / Book

Langue / Language : français / French

ISBN : 978-2-271-12846-1

Lûbimov -- Ûrij Petrovič -- 1917-2014

Théâtre de la Taganka -- Moscou -- Histoire

Théâtre -- URSS -- 1945-....

Théâtre (genre littéraire) soviétique

Classification Dewey : 800

Picon-Vallin, Béatrice (1946-....) (Directeur de publication / publishing director)

Relation : Lioubimov, la Taganka / études, témoignages et textes réunis et présentés par Béatrice Picon-Vallin ; Galina Aksionova, Claudine Amiard-Chevrel, Marie-Christine Autant-Mathieu... [et al.] / Paris : CNRS éditions

Résumé / Abstract : Nommé directeur artistique du Théâtre de la Taganka à Moscou en 1964, louri Lioubimov est l’un des metteurs en scène les plus significatifs des décennies 60-70. L’histoire de la Taganka constitue alors à la fois un moment capital de l’histoire du théâtre et de la société russes et soviétiques, et un cas représentatif du théâtre de résistance dans les pays communistes. La distance est aujourd’hui propice pour y revenir : ni trop près, ni trop loin encore de ce théâtre « effervescent » qui, au début des années 90, après les transformations à l’Est, perdit sa raison d’être, malgré le retour de son directeur, destitué et exilé en 1984. Les traces sont nombreuses et les témoins vivants, ce qui permet l’enquête avant l’analyse. L’enthousiasme s’est apaisé, mais la formidable aventure théâtrale n’a pas sombré dans l’oubli ni dans les querelles intestines qui, en 1992, ont abouti à la division de la troupe en deux. La scène poétique et politique de Lioubimov permet d’aborder des problèmes esthétiques spécifiques : celui d’un théâtre « sans pièces », montage de textes en prose, classique ou contemporaine, celui de la mise en scène « métaphorique ». Mais dans la mesure où sa pratique est déterminée par les rapports entretenus avec le pouvoir, l’idéologie, les instances de censure, la dissidence, et surtout par la relation essentielle, vitale, que la Taganka tisse avec son public, les questions artistiques se doublent toujours de questions touchant au fonctionne­ment de la société et à l’organisation politique. En URSS, la Taganka a été au cœur d’une problématique de la mémoire. L’œuvre que louri Lioubimov a réalisée à la Taganka de 1964 à 1984, en rassemblant autour de lui une pléiade de grands écrivains et compositeurs, le scénographe David Boroski et une troupe unique où jouait le chanteur-poète Vladimir Vyssotski, a représenté un espace de liberté authentique dans le contexte de la stagnation brejnévienne. Elle peut aussi constituer un instrument de réflexion pour la scène d’aujourd’hui.