Études européennes critiques : actes de la première journée Jeune recherche de l'AFEE, Nice, 19 octobre 2018 / sous la direction de Lydia Lebon, Mehdi Mezaguer, Olivier Peiffert ; [préface de Loïc Grard]

Date :

Type : Livre / Book

Langue / Language : français / French

ISBN : 978-2-233-00949-4

ISBN : 2-233-00949-5

EAN : 9782233009494

Union européenne

Droit européen

Principes généraux du droit européen

Lebon, Lydia (19..-.... ; juriste) (Directeur de publication / publishing director)

Mezaguer, Mehdi (1982-.... ; juriste) (Directeur de publication / publishing director)

Peiffert, Olivier (1986-.... ; juriste) (Directeur de publication / publishing director)

Grard, Loïc (1965-....) (Préfacier, etc. / author of introd)

Université Côte d’Azur (2020-....) (Organisateur de réunion / organizer of meeting)

Résumé / Abstract : Peut-on et doit-on étudier le système juridique de l’Union européenne de manière critique ? La question méritait d’être posée en cette période de crise (ou polycrise) de la construction européenne. Sans aller jusqu’à transposer le mouvement des Critical Legal studies au système juridique de l’Union européenne, l’objectif de cette journée consacrée aux Études européennes critiques était de souligner qu’une telle démarche était susceptible de fournir des pistes de réflexion stimulantes pour les études européennes. Cela supposait de revenir à la fonction de la doctrine elle-même, en soulignant qu’une analyse à première vue neutre des règles de droit peut parfois conduire les chercheurs à minorer l’importance de l’idéologie qui a présidé à leur élaboration. Les approches critiques suggèrent également de partir de la situation de certains acteurs parfois « oubliés » des études juridiques, pour fournir à l’ensemble des destinataires des règles de droit les moyens de compréhension de leur situation dans les rapports sociaux. Ces questions ont servi de point de départ à l’organisation de la première journée d’études du réseau « jeune recherche » de l’Association française d’études européennes (AFEE). La démarche était donc audacieuse : proposer à des jeunes chercheurs de revisiter les principes du droit européen, en acceptant que l’acquis soit interrogé et analysé, avec l’espoir de fournir, dans une modeste mesure, quelques éléments pour la discussion relative à l’avenir de la construction européenne. Ce sujet stimulant, dont se sont emparés les jeunes chercheurs de l’AFEE, a permis des analyses fertiles, tant sur le plan méthodologique avec des pistes de réflexion sur les conditions de formulation d’un discours critique sur le droit de l’Union européenne, que sur le plan des objets des études européennes, comme les valeurs et la démocratie, le droit économique ou encore le statut des personnes dans l’Union.