Les Poèmes de Jean Genet : la subversion comme style ? / Élise Chedeville ; sous la direction de Jacques Dürrenmatt

Date :

Type : Livre / Book

Type : Thèse / Thesis

Langue / Language : français / French

Catalogue Worldcat

Genet -- Jean -- 1910-1986 -- Critique et interprétation

Littérature -- Thèmes, motifs

Style littéraire

Classification Dewey : 841.91409

Dürrenmatt, Jacques (1962-....) (Directeur de thèse / thesis advisor)

Philippe, Gilles (1966-....) (Président du jury de soutenance / praeses)

Monte, Michèle (1957-....) (Rapporteur de la thèse / thesis reporter)

Linarès, Serge (1968-....) (Rapporteur de la thèse / thesis reporter)

Hanrahan, Mairéad (Membre du jury / opponent)

Rouget, François (1965-....) (Membre du jury / opponent)

Mercier-Leca, Florence (19..-....) (Membre du jury / opponent)

Sorbonne université (Paris ; 2018-....) (Organisme de soutenance / degree-grantor)

École doctorale Concepts et langages (Paris) (Ecole doctorale associée à la thèse / doctoral school)

Sens, texte, informatique, histoire (Paris) (Equipe de recherche associée à la thèse / thesis associated research team)

Résumé / Abstract : En exploitant dans ses Poèmes la tradition littéraire dans une volonté affirmée de détournement afin d’exposer des passions hors normes, Genet ravit le lecteur et en bouleverse les valeurs, choisissant ainsi la subversion pour style. Cette subversion paraît trouver sa genèse dans la vie de l’auteur qui adopte la voie poétique tant par vocation que par désir de pénétration du champ littéraire ; l’histoire, la réception et les différentes versions des Poèmes en sont la concrétisation. Si l’édition génétique du corpus et l’avant-texte des Poèmes proposés révèlent bien une volonté constante de remodelage de l’éthos et un style de genèse spécifique, cyclique et rhapsodique, l’analyse des variantes témoigne aussi de la naissance d’un style tendu vers la réinvention de soi, le ravissement du lecteur, la reconfiguration de la langue et la transfiguration du réel. Ce style de la subversion est alors à envisager comme un jeu de formes et de forces tourné vers la séduction et le sapement des normes. En s’inscrivant dans un genre poétique entériné mais remodelé, Genet affirme en effet un rapport paradoxal aux normes métriques et, en empruntant un parler précieux et archaïsant empli de figures ostentatoires, il corrompt la doxa afin d’en fragiliser les codes linguistiques, esthétiques et sociaux. Le style genétien surexploite en outre la métaphore afin de mieux séduire le lecteur et de transfigurer la réalité en revalorisant un monde et des amours dénigrés. L’adoption d’une scénographie énonciative faussaire et exemplaire, tant dans sa configuration que dans son registre, parachève enfin la construction d’un éthos marginal, d’une force pathémique et d’une singularité stylistique.

Résumé / Abstract : Through an asserted effort to exploit and divert literary traditions in his Poèmes, Genet aims at displaying unusual instances of passion to delight readers, to disrupt their values, and to finally choose subversion as style. This subversion seems to have taken its source in the life of the author – who explores poetry as much by vocation as through a desire to penetrate the literary field; – and was brought to fruition in the history, the reception and the different versions of his Poèmes. If the genetic publication of the complete collection and the draft texts of the Poèmes show a constant will by the author to remodel the ethos as well as a specific, cyclic and rhapsodic genesis style, the analysis of the versions also brings to light the emergence of a style that is directed towards reinventing the self, delighting the reader, reconfiguring language and transfiguring reality. This subversion style could be acknowledged as a play on forms and forces which aims at seduction and the undermining of norms. By being part of a validated and remodeled poetic genre, Genet states a paradoxical relation to metric norms and, by using affected and archaic speech filled with ostentatious figures, he subverts the doxa to weaken its linguistic, aesthetic and social codes. Moreover, Genet's style makes an extensive use of the metaphor in order to better seduce the reader and transfigure reality by rehabilitating a denigrated world and disparaged love. The choice of a forged and exemplary enunciative scenography, be it through its configuration or its register, puts the finishing touch to the construction of a marginal ethos, filled with pathematic force and stylistic singularity.