Rhétorique contrastive de l'écrit académique : étude contrastive de textes produits par des scripteurs apprenants et des scripteurs natifs / Lihua Jin ; sous la direction de Marc Duval

Date :

Type : Livre / Book

Type : Thèse / Thesis

Langue / Language : français / French

Catalogue Worldcat

Topique (logique)

Français (langue) -- Langage écrit

Français (langue) -- Étude et enseignement -- Locuteurs du chinois

Classification Dewey : 410

Duval, Marc (1975-....) (Directeur de thèse / thesis advisor)

Dalmas, Martine (19..-....) (Président du jury de soutenance / praeses)

Combettes, Bernard (1942-....) (Rapporteur de la thèse / thesis reporter)

Savatovsky, Dan (Rapporteur de la thèse / thesis reporter)

Münchow, Patricia von (1966-....) (Membre du jury / opponent)

Sorbonne université (Paris ; 2018-....) (Organisme de soutenance / degree-grantor)

École doctorale Concepts et langages (Paris) (Ecole doctorale associée à la thèse / doctoral school)

Sens, texte, informatique, histoire (Paris) (Equipe de recherche associée à la thèse / thesis associated research team)

Résumé / Abstract : La présente étude cherche à aborder l’enseignement de l’écrit dans le cadre de la linguistique textuelle du discours. Dans la perspective de la rhétorique contrastive, l’étude porte essentiellement sur l’argumentation et sur la dimension cohésive des textes. Cette étude s’inscrit dans une perspective analytique comparative qui s’appuie sur des textes écrits par des locuteurs de langues différentes, divisés en deux groupes de scripteurs, notamment des apprenants asiatiques en L2 et des scripteurs natifs. Les textes recueillis sont soumis à l’examen du schéma argumentatif (topoï), de la relation de connexité et de la progression thématique. Comparés aux textes produits par les scripteurs natifs, les textes produits par les apprenants asiatiques se caractérisent par les traits suivants : 1. Le topos extrinsèque est privilégié comme garant argumentatif. 2. Le terme garant (topoï) est défectueux en nombre ; l’absence de topos est répétitive et imprévisible. 3. L’absence répétée de relation (logico) sémantique est problématique pour la réception du texte. S’ajoute à cela la dépendance à la relation d’addition simple. 4. La réalisation linguistique mise en œuvre pour la cohésion textuelle n’est pas pertinente avec la relation logico (sémantique) repérée. 5. La variété des marques de cohésion employées est restreinte. 6. Le cas de rupture thématique est plus important ; le cas fréquent d’une rupture thématique appelle d’autres ruptures thématiques successives. 7. Une occurrence de rupture thématique est suivie de préférence par une progression non-linéaire. 8. La distance mise entre la thématisation et l’élément initial de référence, est relativement importante.

Résumé / Abstract : This study seeks to approach the teaching of L2 writing in the textual linguistics context. From the perspective of contrastive rhetoric, the study focuses on the dimension of argumentation and the cohesive dimension of texts produced by different groups of writers. In the view of comparative discourse, this study aims to analyze texts written by speakers of two groups of writers, including Asian L2 learners and native French writers. The texts gathered are submitted to the examination of the argumentative scheme (topoï), the relation of connexity and the thematic progression. Compared to texts produced by native writers, what characterizes the texts produced by L2 learners can be summed up in: 1. The extrinsic topos is prevailed in terms of argumentative warrant (topoï). 2. The topoï is defective in number; the absence of topos is repetitive and unpredictable. 3. The high rate of the absence of semantic relation is problematic for the text comprehension. Plus, the dependence on the simple addition relation does not help the interpretation of the text. 4. The linguistic realization implemented for textual cohesion is irrelevant with the logico (semantic) relation identified. 5. The variety of cohesion markers used is restricted. 6. The case of thematic break is more important; The frequent case of a thematic rupture calling for other successive thematic breaks. 7. An occurrence of thematic break is preferably followed by a non-linear progression. 8. The distance between the thematization and the initial reference element is relatively remote.