Optimisation de la stratégie de thérapie génique par vecteur lentiviral pour la β-thalassémie / Marie Giorgi ; sous la direction de Emmanuel Payen

Date :

Type : Livre / Book

Type : Thèse / Thesis

Langue / Language : français / French

Catalogue Worldcat

Thérapie génique

Cellules souches hématopoïétiques

Toxicologie génétique

bêta-Thalassémie -- Dissertation universitaire

Payen, Emmanuel (Directeur de thèse / thesis advisor)

Bories, Jean-Christophe (19..-.... ; biologiste) (Président du jury de soutenance / praeses)

Mazurier, Frédéric (Rapporteur de la thèse / thesis reporter)

Serguera-Lagache, Ché (1966-....) (Rapporteur de la thèse / thesis reporter)

Yates, Frank (19..-.... ; auteur d'une thèse de doctorat en immunologie) (Membre du jury / opponent)

Courtois, Geneviève (Membre du jury / opponent)

Université Sorbonne Paris Cité (Organisme de soutenance / degree-grantor)

École doctorale Hématologie, oncogenèse et biothérapies (Paris ; 2014-....) (Ecole doctorale associée à la thèse / doctoral school)

Université Paris Diderot - Paris 7 (1970-2019) (Autre partenaire associé à la thèse / thesis associated third party)

Thérapie génique et contrôle de l'expansion cellulaire (Université Paris XI - Paris Sud, Fontenay aux roses) (Equipe de recherche associée à la thèse / thesis associated research team)

Résumé / Abstract : La β-thalassémie est l’une des maladies génétiques les plus répandues au monde. Elle résulte d’un déséquilibre fort entre les chaînes alpha et beta de l’hémoglobine. La thérapie génique des cellules souches hématopoïétiques est une stratégie innovante et prometteuse pour le traitement des patients -thalassémiques. En l’occurrence, l’utilisation d’un vecteur lentiviral délivrant la chaîne β-globine, testé chez dix-huit individus, a fait ses preuves chez la majorité d’entre eux. Nous avons entrepris d’améliorer la balance bénéfice risque de cette stratégie de différentes manières. Grâce à un système de sélection alliant le gène de résistance à la puromycine et le transgène thérapeutique, nous avons réussi à augmenter le pourcentage de cellules souches hématopoïétiques génétiquement modifiées. Par l’introduction d’un shARNmir dirigé contre l’α-globine, nous avons rendu plus efficace le rééquilibre des chaînes alpha et beta-globines. Enfin nous avons élaboré et testé des stratégies visant à réduire les phénomènes de mutagénèse insertionnelle associés à l’utilisation des vecteurs lentiviraux. Sans obtenir les résultats escomptés, nous avons modifié le profil d’intégration des vecteurs lentiviraux. Au total, ces travaux contriburont à l’amélioration de l’efficacité de la procédure de traitement des patients β-thalassémiques par thérapie génique lentivirale

Résumé / Abstract : Β-thalassemia is one of the most frequent genetic disease in the world. It results from the defective production of -globin and a major disequilibrium between beta and alpha globin chains. Gene therapy of hematopoietic stem cells is an innovative and promising strategy for the patient recovery. A lentiviral vector delivering the β-globin chain had recently proved its efficacy upon clinical trials. We have worked to improve this strategy using several approaches. Thanks to a selection system, combining the puromycin resistant gene and the therapeutic transgene, we have succeeded in extending the proportion of genetically modified cells. Through the introduction of a shRNAmir targeting the α-globin chain in the lentiviral vector, we have observed a high improvement of the beta to alpha globin ratios, in fetal and in patient’s erythroid cells. In addition, we have developed and analyzed several strategies in order to reduce the insertional mutagenesis linked to the use of lentiviral vectors. We did not obtain convincing results to target lenviral vector into expected harbors but the vector insertion profile was successfully modified. In summary, this work will contribute to the enhancement of the efficacy of the gene therapy treatment strategy of β-thalassemic patients