La relation éducative en santé : processus d'altérité entre le soignant et le patient hospitalisé / Jean-Marie Revillot ; sous la direction de Chantal Eymard

Date :

Type : Livre / Book

Type : Thèse / Thesis

Langue / Language : français / French

Art -- Étude et enseignement (secondaire) -- Conditions de travail

Professeurs (enseignement secondaire) -- Conditions de travail

Didactique

Eymard, Chantal (19..-....) (Directeur de thèse / thesis advisor)

Université de Provence (1970-2011) (Organisme de soutenance / degree-grantor)

Collection : Lille-thèses / Atelier de reproduction des thèses / Lille : Atelier national de reproduction des thèses , 1983-2017

Relation : La relation éducative en santé : processus d'altérité entre le soignant et le patient hospitalisé / Jean-Marie Revillot ; sous la direction de Chantal Eymard / [S.l.] : [s.n.] , 2006

Résumé / Abstract : Ces travaux de recherches sont centrés sur la relation éducative en santé dans un contexte hospitalier. L'éducation en santé, telle qu'elle est développée, est de l'ordre de la rencontre entre un soignant et un malade et donc de la relation éducative comme processus d'altérité et de soin. Nous soutenons la thèse qu'à partir de cette relation, il est possible d'identifier des traces de l'altérité dans les conceptions de la santé et de la maladie du soignant et du malade. Le travail qui relie l'altérité avec l'éducation et la santé à partir des sciences plurielles de l'éducation, constitue l'approche théorique. De l'ordre de la clinique, les données sont accueillies au chevet du malade en deux phases. La phase 1 s'intéresse à la clinique des patients avec une implication sur un temps long (environ une année) et dans la phase 2 à la clinique des situations sur un temps court (quelques semaines) avec une distanciation plus importante. L'approche d'abord mécaniciste de la maladie repérée avec 3 malades s'associe avec une difficulté d'émergence de l'altérité. Cinq patients révèlent un fort désir de vivre en tension avec la maladie et la mort possible. L'évènement prend une place singulière dans le récit de chacun et ouvre à l'altérité