Simulation de l'interaction entre les ions du plasma et l'onde à fréquence cyclotronique ionique avec les codes EVE et SPOT / Julie Joly ; sous la direction de Frédéric Imbeaux

Date :

Type : Livre / Book

Type : Thèse / Thesis

Langue / Language : français / French

Fusion nucléaire

Méthode de Monte Carlo

Simulation par ordinateur

Fusion nucléaire

Classification Dewey : 530

Imbeaux, Frédéric (Directeur de thèse / thesis advisor)

Beyer, Peter (Président du jury de soutenance / praeses)

Heuraux, Stéphane (1958-....) (Rapporteur de la thèse / thesis reporter)

Muraglia, Magali (1982-....) (Membre du jury / opponent)

Gravier, Etienne (1971-....) (Membre du jury / opponent)

Aix-Marseille Université (2012-....) (Organisme de soutenance / degree-grantor)

Ecole Doctorale Physique et Sciences de la Matière (Marseille) (Ecole doctorale associée à la thèse / doctoral school)

Institut de Recherche sur la Fusion par confinement Magnétique (CEA Cadarache) (Laboratoire associé à la thèse / thesis associated laboratory)

Résumé / Abstract : La fusion thermonucléaire est l'énergie propre des étoiles et la solution la plus favorable à la transition énergétique. Le principe de la fusion est de rassembler des noyaux légers dégageant ainsi une grande énergie (cinq fois plus que la réaction de fission utilisée dans les centrales nucléaire à ce jour). La réaction de fusion se produit naturellement dans les étoiles comme le Soleil c'est pourquoi il faut imiter les conditions de température et de densité du Soleil sur terre. Pour cela on utilise une machine ressemblant à un donuts appelé Tokamak. Mon travail dans ce domaine a consisté à améliorer les méthodes de modélisation des chauffages de ces Tokamaks dans le but d'augmenter les réactions de fusion en créant un workflow combinant plusieurs codes appelé modélisation auto-cohérente.

Résumé / Abstract : Thermonuclear fusion is the clean energy of the stars and the most favourable solution tothe energy transition. The principle of fusion is to gather light nuclei that release a high level ofenergy (five times more than the fission reaction used in nuclear power plants to date). The fusionreaction occurs naturally in stars like the Sun, so it is important to imitate the temperature anddensity conditions of the Sun on Earth. For this purpose we use a machine similar to a donutcalled Tokamak. My work in this field has consisted in improving the modelling methods of theheating systems of these Tokamaks in order to increase the fusion reactions by creating a workflowcombining several codes called self-coherent modelling.