Professionnalités de l'urbain et crises écologiques : politiser l'urbanisme et ses métiers par la reconnaissance de leur constellation mythologique / Mathilde Girault ; sous la direction de Guillaume Faburel

Date :

Type : Livre / Book

Type : Thèse / Thesis

Langue / Language : français / French

Catalogue Worldcat

Architecture

Architectes -- Formation

Architecture -- Écologie

Classification Dewey : 910.12

Faburel, Guillaume (1970-....) (Directeur de thèse / thesis advisor)

Soubeyran, Olivier (1952-....) (Président du jury de soutenance / praeses)

Devisme, Laurent (1972-....) (Rapporteur de la thèse / thesis reporter)

Van Neste, Sophie (Rapporteur de la thèse / thesis reporter)

Claude, Viviane (Membre du jury / opponent)

Lefort, Isabelle (1957-....) (Membre du jury / opponent)

Université de Lyon (2015-....) (Organisme de soutenance / degree-grantor)

École doctorale Sciences sociales (Lyon) (Ecole doctorale associée à la thèse / doctoral school)

Triangle, action, discours, pensée politique et économique (Lyon) (Equipe de recherche associée à la thèse / thesis associated research team)

Université Lumière (Lyon) (Autre partenaire associé à la thèse / thesis associated third party)

Résumé / Abstract : Les incertitudes écologiques, les doutes démocratiques et les complexités économiques et sociales, interpelleraient les ambitions de maîtrise, de planification et de prévisibilité de l’urbanisme. Les praticiens éprouveraient de plus en plus un sentiment d’inadaptation des savoirs embarqués par l’urbanisme pour saisir ces évolutions. Dès lors, ils s’engagent dans un renouvellement des savoirs dans leurs métiers, en convoquant d’autres registres de connaissances (disciplinaire, relationnel, coopératif, expérientiel...) selon des critères de pertinence subjectifs. Cette capacité à diversifier voire hybrider les savoirs dans les métiers est nommée professionnalité. Mais ces professionnalités sont freinées dans leurs réalisations par l’adhésion de l’urbanisme au projet politique de Modernité. En effet, en visant une émancipation collective par l’amélioration des connaissances, la Modernité ne reconnaît que la rationalité logico-formelle comme régime de délibération démocratique. Elle refoule tout arbitrage politique relevant d’un régime affectif, sensible, convictionnel, axiologique... Lorsqu’elle y est confrontée, la Modernité convoque des schèmes de penser mythologiques, car la portée atemporelle, universelle, structurante et familière du mythe lui permet de susciter facilement l’adhésion. Or, les crises écologiques font ressurgir les incertitudes et les refoulés, révélant ainsi une constellation mythologique de l’urbanisme avec le mythe de Prométhée, de Babel et d’Orphée. La connaissance des mythes de l’urbanisme est essentielle pour les professionnalités car ils délimitent des espaces d’expression échappant à la puissance reproductive de la Modernité.

Résumé / Abstract : Environmental uncertainties, democratic doubts as well as economic and social complexities would challenge the urban planning's mastery, planning and predictability ambitions. Practitioners would increasingly feel inadequacy of urban planning's knowledge to take theses evolutions into account. They therefore start to renew their profession's knowledge by invoking other categories of expertise (disciplinary, relational, cooperative, experiential, etc.) based on subjective relevance criteria. This diversifying, even merging, profession's knowledge capability is called professionality.Nevertheless, theses professionalities are slowed down in achieving their tasks due to urban planning compliance to the Modernity politic plan. Thus, using the knowledge improvement as a collective emancipation, the Modernity only admits logico-formal rationality as a democratic selection criterion. It rejects any political arbitration based on affection, sensitivity, believes, axiology, etc. When Modernity is faced with theses arbitrations, it makes use of mythological patterns of thinking because the timeless, universal, structuring, and familiar impact of the myth allows to easily get a commitment. Environmental crisis revive uncertainties and rejected topics, thus unveiling a urban planning's mythological constellation through Prometheus, Babel and Orpheus myths. The knowledge of urban planning's myths is absolutely necessary for professionalities as they define fora for expression avoiding the Modernity reproductive power.