Chimiothérapie conventionnelle des leucémies aigües myéloïdes du sujet âgé : impact sur le statut nutritionnel, cognitif et fonctionnel / Claire Jouzier ; sous la direction de Jean-Yves Cahn

Date :

Type : Livre / Book

Type : Thèse / Thesis

Langue / Language : anglais / English

Langue / Language : français / French

Catalogue Worldcat

Leucémie aigüe myéloïde -- Chez la personne âgée -- Chimiothérapie

Cognition

Personnes âgées -- Alimentation

Capacité fonctionnelle

Classification Dewey : 610

Cahn, Jean-Yves (1953-....) (Directeur de thèse / thesis advisor)

Park, Sophie (1974-....) (Président du jury de soutenance / praeses)

Université Grenoble Alpes (2020-....) (Organisme de soutenance / degree-grantor)

Résumé / Abstract : Objectif : Notre étude s’est intéressée à l’impact sur le statut nutritionnel, cognitif et fonctionnel du diagnostic de leucémie aigüe myéloïde (LAM) et de son traitement chez des sujets âgés de plus de 60 ans. Méthodes : 424 patients avec un diagnostic de LAM de novo sans caractéristique cytogénétique défavorable et avec un état général conservé (ECOG ≥ 2) ont été inclus de décembre 2008 à février 2011 dans un essai randomisé multicentrique prospectif comparant deux bras de traitement. L’évaluation gériatrique s’est intéressée à l’état nutritionnel (Mini Nutritional Assessment), au statut cognitif (Mini Mental State Examination) et à l’état fonctionnel (activité instrumentale ou non de la vie quotidienne). Les patients étaient évalués au diagnostic et à 3 reprises au cours du traitement. Résultats : Le diagnostic de LAM et son traitement intensif n’a pas eu d’impact significatif sur le statut cognitif (p=0,554) ou fonctionnel des patients (ADL, p=0,842 ; IADL, p=0,087) au cours de leur suivi. Le statut nutritionnel s’améliorait au cours du temps (p=0,041). Les patients avec un état général altéré au diagnostic (ECOG < 0) avaient une amélioration plus importante de leur état nutritionnel (p<0,001). Discussion : Notre étude n’a pas montré d’impact négatif du diagnostic de LAM et de son traitement sur le statut cognitif, nutritionnel ou fonctionnel des sujets âgés de plus de 60 ans, avec un diagnostic de LAM de bon pronostic et un état général conservé. Ces patients peuvent donc bénéficier d’un traitement intensif, et cela même si leur statut nutritionnel au diagnostic indique un risque de malnutrition.

Résumé / Abstract : Background: We assessed the impact of conventional treatment for acute myeloid leukemia (AML) on the nutritional, cognitive, and functional status of patients over 60 with a new diagnosis of AML treated using the LAM-SA 2007 FILO trial protocol. Patients and methods: 424 patients with de novo AML diagnosis without adverse cytogenetic criteria and an Eastern Cooperative Oncology Group score ≤ 2 were included between February 2008 and December 2011. Three geriatric assessment (GA) domains were used for evaluation: nutritional status using the Mini Nutritional Assessment, cognitive status by the Mini Mental State Examination, and functional status by activity of daily living (ADL) and instrumental activities of daily living (IADL). Assessment was realized at diagnosis and then three times during the patient’s follow-up. Results: AML and its treatment didn’t impact cognitive (p=0.554) or functional status (p=0.842 for ADL and p=0.087 for IADL). AML ad a positive impact on nutritional status with improvement over time (p=0.041). The benefit was greatest for patients with poor performance status at diagnosis (p<0.001). Conclusion: Our study showed no negative impact of either the experimental or control treatment on cognitive, functional and nutritional status of patients over 60 included in the trial.