« Pour le salut des âmes du peuple de ladite ville » : municipalité et vie religieuse à Nancy, fin XVIe siècle-fin XVIIIe siècle / Aurore Benad ; sous la direction de Stefano Simiz

Date :

Type : Livre / Book

Type : Thèse / Thesis

Langue / Language : français / French

Catalogue Worldcat

Vie religieuse -- France -- Nancy (Meurthe-et-Moselle)

Politique et gouvernement -- France -- Nancy (Meurthe-et-Moselle) -- 17e siècle

Politique et gouvernement -- France -- Lorraine (France) -- 18e siècle

Classification Dewey : 944.382 3

Simiz, Stefano (Directeur de thèse / thesis advisor)

Brian, Isabelle (1960-....) (Président du jury de soutenance / praeses)

Martin, Philippe (1961-....) (Rapporteur de la thèse / thesis reporter)

Rideau, Gaël (1976-....) (Rapporteur de la thèse / thesis reporter)

Bonzon, Anne (1963-....) (Membre du jury / opponent)

Université de Lorraine (Organisme de soutenance / degree-grantor)

École doctorale Humanités Nouvelles - Fernand Braudel (Lorraine) (Ecole doctorale associée à la thèse / doctoral school)

Centre de Recherche Universitaire Lorrain d’Histoire (Laboratoire associé à la thèse / thesis associated laboratory)

Résumé / Abstract : L’objectif de cette thèse est d’offrir une autre perspective sur la ville de Nancy à l’époque moderne. Les études portant sur Nancy se sont longtemps focalisées sur sa fonction de capitale du seul point de vue des ducs de Lorraine. L'initiative municipale était fort peu envisagée, notamment du point de vue de la vie religieuse. Or, aux XVIIe et XVIIIe siècle, les ducs de Lorraine sont de plus en plus absents de leur capitale : exils dus aux guerres, installation volontaire ou forcée à Lunéville, ...

Résumé / Abstract : Studies about Nancy, capital of duchy of Lorraine, often focus on politic view and the city was shown like a materialization of the dukes’ wills. This work wants to show how Nancy gains its own identity during 17th and 18th centuries. Catholicism helps to build this urban identity. The Town Council becomes an actor of the religious life, slowly first, then quickly when during the Thirty Years’ War and the reign of Louis XIV, this administration is alone in front of representants of kings of France.