Contribution à la caractérisation des think tanks américains à travers l'étude de leur discours et de leur culture professionnelle / Mathilde Gaillard ; sous la direction de Catherine Resche

Date :

Type : Livre / Book

Type : Thèse / Thesis

Langue / Language : français / French

Catalogue Worldcat

Clubs de réflexion -- États-Unis

Anglais de spécialité

Analyse du discours

Resche, Catherine (1950-....) (Directeur de thèse / thesis advisor)

Van der Yeught, Michel (1952-....) (Président du jury de soutenance / praeses)

Péréon, Yves-Marie (1967-....) (Rapporteur de la thèse / thesis reporter)

Fries, Marie-Hélène (Rapporteur de la thèse / thesis reporter)

Mignot, Elise (1971-....) (Membre du jury / opponent)

Sorbonne université (Paris ; 2018-....) (Organisme de soutenance / degree-grantor)

École doctorale Concepts et langages (Paris) (Ecole doctorale associée à la thèse / doctoral school)

Centre de linguistique en Sorbonne (Paris ; 2014-....) (Equipe de recherche associée à la thèse / thesis associated research team)

Résumé / Abstract : Cette thèse porte sur la caractérisation du milieu des think tanks aux États-Unis à travers l’étude de leur discours et de leur culture professionnelle dans le cadre d’une recherche en anglais de spécialité. L’objectif est de démontrer que ce milieu hétérogène peut être envisagé comme un milieu spécialisé, caractérisé par un discours et une culture spécifiques qui répondent aux impératifs de son objectif d’influence. Dans une première partie, nous exposons les fondements épistémologiques de la thèse : nous présentons les défis soulevés par l’étude de cet objet du point de vue de la recherche en anglais de spécialité, et proposons une approche de sa spécialisation fondée sur sa raison d’être. Une définition opératoire est élaborée, et le cadre méthodologique de la thèse à la croisée de l’histoire institutionnelle et politique des États-Unis, de l’ethnographie, de l’analyse du discours et de la pragmatique est exposé. La deuxième partie porte sur les modalités notamment culturelles de la spécialisation ; nous montrons comment le milieu s’est structuré en réponse à un besoin d’expertise dans la société américaine, et s’organise autour de missions, pratiques, valeurs et genres communs. Une topographie de ces genres est proposée pour éclairer les modalités communicationnelles de la stratégie programmatique des think tanks. La troisième partie explore les modalités discursives de cette stratégie dans deux genres, les blogs et les policy briefs, pris individuellement, puis en vis-à-vis ; l’analyse des modules péritextuels, structurels et interpersonnels révèle un ensemble de choix argumentatifs qui reflètent les enjeux de captation et de crédibilité de l’intervention des experts.

Résumé / Abstract : This dissertation aims to characterize the milieu of think tanks in the United States through their discourse and professional culture from the French point of view of research on English for Specific Purposes. We contend that this heterogeneous milieu may nonetheless be considered a specialized milieu, as its discourse and its culture are shaped by its programmatic aim. Part 1 presents the epistemological foundations of our research: it sheds light on the theoretical challenges raised by the study of think tanks in the framework of English for Specific Purposes and offers an approach to specialization based on its raison d’être. We suggest a working definition for the milieu and explain the methodology for this study situated at the crossroads between US institutional and political history, ethnography, the French approach to discourse analysis, and pragmatics. Part 2 focuses on the cultural manifestations of think tanks’ programmatic aim; it shows how the milieu has crystallized in response to a need for expertise in US society and is characterized by similar aims, practices, values and genres. A topography of these genres is offered to cast light on the milieu’s discursive strategy. Part 3 explores the discursive manifestations of this strategy and concentrates on two genres, blog posts and policy briefs, which are studied first individually and then jointly. The analysis of peritextual, structural and interpersonal modules reveals the argumentative choices experts make to remain credible and attractive in the marketplace of ideas.