Competition and market power : a critical reassessment in light of recent changes / Bruno Carballa Smichowski ; sous la direction de Benjamin Coriat

Date :

Type : Livre / Book

Type : Thèse / Thesis

Langue / Language : anglais / English

Catalogue Worldcat

Concurrence internationale -- Prix -- États-Unis

Économie de marché

Profit

Capitalisme -- États-Unis

Coriat, Benjamin (Directeur de thèse / thesis advisor)

Mouhoud, El Mouhoub (Président du jury de soutenance / praeses)

Chassagnon, Virgile (1982-....) (Rapporteur de la thèse / thesis reporter)

Krafft, Jackie (1969-....) (Rapporteur de la thèse / thesis reporter)

Benhamou, Françoise (1952-....) (Membre du jury / opponent)

Université Sorbonne Paris Cité (Organisme de soutenance / degree-grantor)

École doctorale Érasme (Villetaneuse, Seine-Saint-Denis) (Ecole doctorale associée à la thèse / doctoral school)

Centre d'écononomie de Paris Nord (Laboratoire associé à la thèse / thesis associated laboratory)

Résumé / Abstract : Les objectifs principaux de cette thèse sont expliquer l’émergence de nouvelles dynamiques concurrentielles caractérisées par une symbiose entre concurrence et pouvoir de marché et élucider comment elles peuvent être appréhendées sous l’angle de la théorie de la concurrence. Le chapitre I investigue l’évolution des formes de la concurrence aux États-Unis de 1840 jusqu’à nos jours. On montre qu’alors que dans certains cas le pouvoir de marché s’est traduit par l’entrave à la concurrence (et vice-versa), dans d’autres les deux établissent une relation symbiotique. Le chapitre II fait une revue des théories de la concurrence et conclut qu’elles ne rendent pas compte de la coexistence de deux faits stylisés majeurs propres à la forme de concurrence hégémonique actuelle : des différentiels de taux de profit de long terme et une forte concurrence par les prix.Le chapitre III développe une contribution à la théorie de la concurrence entre et au sein des chaînes globales de valeur (CGV). On montre que l’interdépendance inégale est la source du pouvoir de marché intra-CGV, ce qui explique les différentiels de taux de profit entre firmes appartenant à une même CGV. On montre par la suite comment ils peuvent être compatibles avec une forte concurrence par les prix. Le chapitre IV étudie le capitalisme de plateforme en se focalisant sur les « firmes de coordination algorithmique basées sur la confiance » (FCABC). En s’appuyant sur le cas de la firme de VTC Uber, on argumente que la FCABC conjugue du pouvoir de marché avec une forte concurrence par les prix dans une dynamique concurrentielle dans laquelle il y a une tendance à la monopolisation.

Résumé / Abstract : The main objectives of this thesis are to explain the emergence of competitive dynamics characterized by a symbiosis between competition and market power and to elucidate how they can be apprehended through the lenses of competition theory. Chapter I investigates the evolution of forms of competition in the United States from 1840 to today. We show that while in some cases market power has translated into hindering competition (and vice versa), in others the two establish a symbiotic relation. Chapter II reviews competition theories and concludes that they do not account for the coexistence of two major stylized facts characteristic of the current hegemonic form of competition: long-run profit rate differentials and strong price competition. Chapter III develops a contribution to competition theory within and between global value chains (GVC). We show that uneven interdependence is the source of intra-GVC market power, which explains long-run profit rate differentials between firms belonging to the same GVC. Then we show how they can be compatible with strong price competition. Chapter IV studies platform capitalism with a focus on “trust-based algorithmic coordination” (TBAC) firms. Building on the case of the ride-hailing firm Uber, we argue that the TBAC firm conjugates vertical market power with strong price competition in a competitive dynamics in which there is a tendency towards monopolization.