L'acte III de la décentralisation : actes de la journée d'études à la mémoire d'Olivier Févrot organisé à l'IPAG de Paris, le 21 juin 2018 et consacrée à l'évolution du droit des collectivités territoriales et de leurs groupements depuis 2013 / [organisé par le CEDOCA et l'IPAG] ; sous la direction de Olivier Gohin

Date :

Type : Livre / Book

Langue / Language : français / French

ISBN : 978-2-37651-017-8

Catalogue Worldcat

EAN : 9782376510178

Févrot -- Olivier -- 1970-2012

Droit -- Sources

Décentralisation administrative -- France -- 1990-2020

Classification Dewey : 352.14

Gohin, Olivier (1954-....) (Directeur de publication / publishing director)

Institut de préparation à l'administration générale (Paris) (Organisateur de réunion / organizer of meeting)

Centre d'études, de documentation et de conférences annuelles (Paris) (Organisateur de réunion / organizer of meeting)

Collection : Colloques / Paris : Éd. Panthéon-Assas , 2004-

Résumé / Abstract : la 4e de couv. indique : "L'Acte III de la décentralisation : tel est le titre retenu pour présenter les actes de la journée d'études à la mémoire d'Olivier Févrot (1970-2012), maître de conférences en droit public à l'université d'Evry-Val-d'Essonne, consacrée à l'évolution du droit des collectivités territoriales et de leurs groupements depuis 2013, organisée par le professeur Olivier Gohin et présidée successivement par les professeurs Michel Verpeaux et Yves Gaudemet. Cette journée s'est tenue, le 21 juin 2018, à l'Institut de préparation à l'administration générale de Paris, avec l'appui de l'Association française de droit des collectivités locales. Elle aura permis d'identifier les structures et les moyens mis en place et en oeuvre dans la décentralisation territoriale sous le mandat du président de la République François Hollande (2012-2017) et dans l'année qui l'a suivi. Le présent ouvrage propose ainsi un bilan des composantes nouvelles, ou renouvelées, de l'organisation décentralisée de la République telles que nous les connaissons au milieu de l'année 2019, alors qu'après une période de relatif calme législatif est annoncée une révision constitutionnelle qui va encore l'impacter."