Les hommes transparents : Indiens et militaires dans la guerre du Chaco, 1932-1935 / Luc Capdevila, Isabelle Combès, Nicolas Richard... [et al.]

Date :

Type : Livre / Book

Langue / Language : français / French

ISBN : 978-2-7535-6734-4

Catalogue Worldcat

Guerre du Chaco (1932-1935)

Indiens d'Amérique -- Chaco -- 1900-1945

Indiens d'Amérique -- Relations avec l'État -- Amérique du Sud -- 1900-1945

Indiens d'Amérique -- Politique publique -- Amérique du Sud -- 1900-1945

Relation : Les hommes transparents : Indiens et militaires dans la guerre du Chaco, 1932-1935 / Luc Capdevila, Isabelle Combès, Nicolas Richard... [et al.] / Rennes : Presses universitaires de Rennes , DL 2010

Résumé / Abstract : La guerre du Chaco (1932-1935) est le conflit international le plus meurtrier qui s’est déroulé en Amérique au XXe siècle. Pendant trois ans les armées paraguayenne et bolivienne – près de 400 000 hommes au total – s’affrontèrent pour 300 000 km2 de brousse dont elles revendiquaient la souveraineté au nom de « droits » remontant à la colonisation espagnole. Aux alentours de 80 000 soldats paraguayens et boliviens sont tombés durant cette « Grande Guerre américaine ». La guerre du Chaco a fermé le cycle de la formation territoriale des républiques d’Amérique latine ouvert au début du XIXe siècle à la suite de l’implosion de l’empire espagnol. Elle marqua plus encore l’aboutissement de l’absorption par les États des territoires indiens restés à l’écart de la conquête depuis le XVIe siècle. Fondé sur une méthode pluridisciplinaire, ce livre interroge le processus de colonisation du Chaco Boréal dans les années 1920 et 1930 correspondant à l’installation des armées paraguayenne et bolivienne, puis à l’épisode de la guerre. L’analyse des relations Indiens/militaires a été privilégiée. Elles constituent le prisme permettant d’observer avec le plus d’acuité l’implantation des États dans la région, de saisir la relation que les républiques ont envisagé de nouer avec les Indigènes à cette époque, et de savoir comment les nations indiennes ont conçu cette relation de leur côté.