Proposition d'un modèle d'analyse des déterminants de l'acceptation de l'usage des dispositifs de télédéclaration fiscale au Maroc / Abderrahman Ahmimid ; sous la direction de Marc Bidan

Date :

Type : Livre / Book

Type : Thèse / Thesis

Langue / Language : français / French

Impôt -- Maroc

E-fiscalité -- Maroc

Actes juridiques électroniques -- Maroc

Bidan, Marc (Directeur de thèse / thesis advisor)

Salvetat, David (1978-....) (Membre du jury / opponent)

Biot-Paquerot, Guillaume (1973-....) (Membre du jury / opponent)

Benavent, Christophe (1963-....) (Membre du jury / opponent)

Université de Nantes (1962-2021) (Organisme de soutenance / degree-grantor)

École doctorale Sciences économiques et sciences de gestion (Rennes) (Ecole doctorale associée à la thèse / doctoral school)

Université Bretagne Loire (Autre partenaire associé à la thèse / thesis associated third party)

Laboratoire d'Économie et de Management de Nantes-Atlantique (Laboratoire associé à la thèse / thesis associated laboratory)

Résumé / Abstract : Ce travail doctoral s’intéresse aux facteurs d’acceptation, d’adoption puis d’utilisation des technologies de l’information de type e-gouvernement. Il s’intéresse en particulier au cas de la télédéclaration fiscale au Maroc. Partant d’une posture épistémologique positiviste, la recherche s’appuie sur une démarche méthodologique mixte en deux étapes, la première est basée sur une démarche qualitative exploratoire reposant sur la méthode Delphi et la seconde s’appuie sur une démarche quantitative par équations à vocation confirmatoire. Son objectif est classique et en cohérence avec le corpus théorique dominant en management des systèmes d’information car il s’agit de mettre en lumière les facteurs explicatifs et prédictifs de l’acceptation d’une technologie de l’information donnée (Davis, 1989 ; Venkatesh et al., 2003, 2012; Benbasat et Barki, 2007). L’originalité est ici de s’intéresser aux technologies de télédéclaration fiscale au Maroc c’est-à-dire en contexte socioéconomique émergeant. Les principaux résultats de ce travail doctoral ont confirmé l’hypothèse globale selon laquelle l’intention d’utilisation des TI par les contribuables influence le comportement d’usage de la technologie. Néanmoins, ces résultats sont étoffés par l’importance de certains déterminants moins médiatisés comme l’influence sociale, des conditions de facilitation, de la confiance dans la gouvernance du site web dédié à la télédéclaration, de la performance attendue, de l’effort attendu. L'ensemble de ces facteurs influence la décision d’acceptation puis d'usage de la télédéclaration fiscale pour le contribuable marocain et peuvent être à ce titre des leviers à mobiliser.

Résumé / Abstract : This doctoral thesis is concerned with the factors influencing the adoption and use of e-government technologies. As positivist epistemological posture, the research is based on a mixed methodology: a qualitative approach based on the Delphi method, followed by a hypothesis test. This thesis aims to highlight the factors that explain and predict the acceptance of information technologies (Davis, 1986, Venkatech et al., 2003, 2012, Benbasat et Barki, 2007) in the tax E-filing systems in Morocco. The results of this thesis have confirmed the overall hypothesis that the intention of taxpayers to use IT influences technology behavior use. Moreover, they have shown that the social influence, the facilitation conditions, the trust in the website governance, the expected performance, as well as the expected effort are the most significant factors predicting the adoption of the IT in the tax E-filing. The present thesis, furthermore, contributes to better understand the adoption behavior of e-government services, among other things through the mobilization of unified theory of acceptance and use of technology (UTAUT) which is improved and completed by the trust theory. Moreover, it suggests many variables actions that can support managerial action in the deployment of tax E-filing projects at the individual, technological and organizational levels.