l'idéologie, la propagande et le cinéma chinois d'animation entre les années 20-70 / Hong Pu ; sous la direction de Marion Poirson-Dechonne

Date :

Type : Livre / Book

Type : Thèse / Thesis

Langue / Language : français / French

Cinéma chinois

Propagande chinoise

Animation (cinéma) -- Chine

Idéologie

Poirson-Dechonne, Marion (Directeur de thèse / thesis advisor)

Amy de La Bretèque, François (1947-....) (Président du jury de soutenance / praeses)

Cadé, Michel (1942-....) (Rapporteur de la thèse / thesis reporter)

Quintana, Àngel (1960-....) (Rapporteur de la thèse / thesis reporter)

Picod, Claire (1986-....) (Membre du jury / opponent)

Carcaud-Macaire, Monique (Membre du jury / opponent)

Université Paul Valéry (Montpellier) (Organisme de soutenance / degree-grantor)

École doctorale 58, Langues, Littératures, Cultures, Civilisations (Montpellier ; 2015-....) (Ecole doctorale associée à la thèse / doctoral school)

Résumé / Abstract : Les travaux de thèse développe la longue histoire du cinéma chinois d'animation sur la période allant de 1920 à 1977, du début du 20e siècle jusqu'à la fin de la grande révolution culturelle prolétarienne. Le sujet de la thèse est : l’idéologie, la propagande et le cinéma chinois d’animation entre les années 20-70. La problématique s'oriente vers le cinéma chinois d'animation qui s'intègre dans la propagande, l'idéologie ainsi que la politique du pouvoir dans différentes époques, selon une évolution esthétique et artistique. Depuis les premières générations de cinéastes qui imprègnent la plus haute direction politique dans leurs créations cinématographiques. J'ai donc travaillé sur les différents chef d'oeuvres de chaque genre du cinéma chinois d'animation ainsi que sur les travaux de leurs créateurs.Les travaux de recherche ont été rédigés en trois chapitres selon une démarcation de l'histoire de la Chine, qui correspond aux moments historiques importants et aux situations sociales d'enjeux en Chine : la création embryonnaire du cinéma chinois d'animation entre les années 20 et 40 avec l'objectif de décrire le processus amenant la naissance de cinéma chinois d'animation ainsi que les premières fonctions qui en ont été faites, comme arme de propagande ainsi que servir l'idéologie du parti communiste impliqué dans l'animation chinoise pendant la guerre mondiale et la guerre civil. Durant cette période, il y eut plusieurs couts-métrages en noire et blanc qui furent réalisé et produits, y compris le premier long métrage noir et blanc La princesse à l'éventail de Fer en 1941.Après la seconde guerre mondiale, Le cinéma chinois d'animation a été soumis à la seule idéologie omniprésence en Chine - le maoïsme - durant les années 50 60 et 70. Il atteignit son apogée en accompagnement d'une forte création esthétique et artisanale d'une génération de cinéaste toujours irremplaçable aujourd'hui. Il y eut de nouveaux genres du cinéma chinois d'animation qui parurent : comme la première animation en couleur, le papier découpé, le lavis animé, le premier long métrage en couleur - le roi singe. Toutes les animations sont produites par le studio d'art de ShangHai. Malgré que Le Studio d'art de Shanghai devint alors l'usine de production des Gardes Rouges et que le cinéma d'animation chinois fut forcé d'arrêter en raison de la tempête sociale de la Grande Révolution Culturelle Prolétarienne.Les travaux de thèse se conclut sur la fin de la grande révolution culturelle, et du décès du président Mao, avec pour thème des sujets comme : la rééducation des intellectuelles, la bande des quatre, la propagande, l'idolâtrie et les images paradoxales avec dizaines de animations révolutionnaire reflétant la situation sociale de la Chine.J'ai achevé la dernière partie de la thèse avec les difficultés de travail, le mariage le congé maternité et les travaux.

Résumé / Abstract : The thesis work develops the long history of Chinese animated cinema over the period from 1920 to 1977, from the beginning of the 20th century until the end of the great proletarian cultural revolution. The subject of the thesis is: ideology, propaganda and animated Chinese cinema between the years 20-70. The problem is oriented towards the Chinese animated cinema which is integrated in the propaganda, the ideology as well as the politics of the power in different times, according to an aesthetic and artistic evolution. Since the first generations of filmmakers who permeate the highest political direction in their cinematographic creations. So I worked on the different masterpieces of each genre of Chinese animation and the work of their creators.The research was written in three parts according to a demarcation of the history of China, which corresponds to the important historical moments and societal stakes in China. : the embryonic creation of Chinese animated cinema between the 20s and the 40s with the aim of describing the process leading to the birth of animated Chinese cinema and the first functions that have been made, as a propaganda weapon as well as serve the ideology of the Communist Party involved in Chinese animation during World War and Civil War. During this period, there were several black-and-white feature films made and produced, including the first feature film, Black and White, The Iron Princess in 1941.After the second world war, the Chinese animated cinema was subjected to the only ideology omnipresence in China - Maoism - during the 50s and 70s. It reached its apogee in accompaniment of a strong aesthetic and artisanal creation of a generation of filmmakers still irreplaceable today. There were new genres of animated Chinese cinema that appeared: as the first color animation, the paper cut, the animated wash, the first full-length feature in color - the monkey king. All animations are produced by the SHANGHAI art studio. Although the Shanghai Art Studio then became the production factory of the Red Guards and the Chinese animation cinema was forced to stop because of the social storm of the Cultural Revolution.The thesis work concludes with the end of the great cultural revolution, and the death of President Mao, with topics such as: the rehabilitation of intellectuals, the gang of four, propaganda, idolatry and paradoxical images with dozens of revolutionary animations reflecting the social situation of China.I completed the last part of the thesis with the difficulties of work, marriage, maternity leave and work.