De l'autorité au soutien : rôles et usages des rôles dans le commandement en gendarmerie départementale / Nicolas Alfano ; sous la direction de Robert Fouchet et de Bruno Tiberghien

Date :

Type : Livre / Book

Type : Thèse / Thesis

Langue / Language : français / French

Catalogue Worldcat

France -- Gendarmerie nationale -- Direction du personnel

Forces armées françaises -- Direction du personnel

Gendarmes -- Comportement animal -- France

Fouchet, Robert (Directeur de thèse / thesis advisor)

Tiberghien, Bruno (1978-....) (Directeur de thèse / thesis advisor)

Brasseur, Martine (1958-....) (Président du jury de soutenance / praeses)

Bouckaert, Geert (1958-....) (Rapporteur de la thèse / thesis reporter)

Abord de Chatillon, Emmanuel (1964-....) (Rapporteur de la thèse / thesis reporter)

Pidoux, Michel (19..-....) (Membre du jury / opponent)

Aix-Marseille Université (2012-....) (Organisme de soutenance / degree-grantor)

Ecole Doctorale Sciences Economiques et de Gestion d'Aix-Marseille (Aix-en-Provence) (Ecole doctorale associée à la thèse / doctoral school)

Institut de management public et gouvernance territoriale (Aix-en-Provence, Bouches-du-Rhône) (Equipe de recherche associée à la thèse / thesis associated research team)

Centre d'études et de recherche en gestion d'Aix-Marseille (Equipe de recherche associée à la thèse / thesis associated research team)

Résumé / Abstract : La Gendarmerie nationale est une institution militaire française qui œuvre dans le domaine de la sécurité. Opérant dans les espaces ruraux et suburbains, elle a historiquement adopté une configuration particulière centrée sur la disponibilité des forces et un déploiement élargi sur le territoire. Poussée par des logiques de rationalisation issues de la nouvelle gestion publique et par des mouvements internes de contestation sociale, l’institution s’est engagée depuis la fin du XXème siècle dans un processus de transformation qui influence en profondeur la gestion de ses personnels. On observe alors une modification des règles du jeu sur lesquelles se base l’exercice du commandement. La condition du gendarme intègre de nouveaux droits jusqu’alors refusés ou fortement restreints par le statut militaire, et les marges de manoeuvre traditionnellement admises, basées sur la soumission sans réserve aux modes de la discipline et de la disponibilité, sont relativisées. Dans ce contexte, l'étude s’est intéressée à la pratique quotidienne des officiers en position de commandement, ainsi qu’à la manière dont ceux-ci abordent les transformations contemporaines de leur institution. Construite à la manière d’une enquête de terrain ethnographique, la démarche de recherche a permis une analyse en détail du travail de ces « chefs » au travers d’un répertoire de rôles. Ces rôles ont été envisagés comme des moyens d’agir sur le collectif, et décryptés au sein d’une grille de lecture stratégique. L’étude a ainsi pu mettre en évidence le choix qui est fait par certains officiers d’adopter une posture de soutien en lieu et place de la posture d’autorité traditionnelle dans le monde militaire

Résumé / Abstract : The Gendarmerie nationale is a military institution and one of the two French national police forces, with responsibilities regarding population security in rural and suburban areas. Due to public management reforms and several social movements, this institution is currently experiencing important changes in people management. As a result, the set of game rules that applies to command itself is subject to modifications. The gendarme condition – meaning the entire scale of rights, obligations and missions attached to the position – is evolving and traditional postures, based on disciplinary attitudes and availability standards, are weackened. This study focuses on the day-to-day work of officers in command positions and how these chiefs handle their new situation. Based on an ethnographic approach, the research process analyzes chief-work throught a set of roles, which are discused as means for action in a strategy-based approach. It shows how certain officers in command position choose to reshape the way they make use of their roles, adopting a support based posture rather than a more traditional authority based posture