Droit constitutionnel / Ferdinand Mélin-Soucramanien,... Pierre Pactet

Date :

Type : Livre / Book

Langue / Language : français / French

ISBN : 978-2-247-18924-3

EAN : 9782247189243

Science politique -- Études comparatives -- Manuels d'enseignement supérieur

Droit constitutionnel -- France -- Manuels d'enseignement supérieur

Institutions politiques -- France -- Manuels d'enseignement supérieur

Classification Dewey : 342

Collection : Sirey université / Paris : Sirey-Dalloz , 2006-

Relation : Droit constitutionnel / Ferdinand Mélin-Soucramanien,... Pierre Pactet / 38e édition / Paris : Dalloz , DL 2019

Résumé / Abstract : La 4e de couverture indique : "Le manuel classique de Ferdinand Mélin-Soucramanien et Pierre Pactet s'adresse aux étudiants des facultés de droit, des instituts d'études politiques, aux candidats aux concours administratifs, ainsi qu'à tous ceux que passionne la vie politique et institutionnelle en France et à l'étranger. Couvrant l'ensemble de la matière, il étudie successivement : les données fondamentales des régimes politiques, les grands régimes étrangers (notamment, Allemagne, Chine, États-Unis, Grande-Bretagne, Italie, Japon et Russie), l'histoire constitutionnelle française, et consacre plus de la moitié de ses développements à la Cinquième République, qui fait l'objet d'une analyse détaillée et complète. Cet ouvrage met l'accent sur les aspects juridiques, sans négliger pour autant l'histoire constitutionnelle et la vie politique, en s'attachant toujours à en donner une présentation claire et accessible. En France, après l'élection du huitième président de la Cinquième République, M. Emmanuel Macron, le 7 mai 2017, et les élections législatives des 11 et 18 juin 2017 qui ont accordé la majorité absolue à l'Assemblée nationale aux candidats issus de la formation politique la République en marche, la période récente a été marquée par un mouvement de contestation inédit par son ampleur et sa répétition durant près d'une année : celui des "gilets jaune". Parmi les revendications de ce mouvement aux objectifs parfois mal définis, se trouve en tout cas celui d'une participation accrue des citoyens à l'adoption des décisions qui les concernent. Sur le plan institutionnel, l'un des effets de cette contestation aura aussi été de différer une nouvelle fois la réforme de la Constitution annoncée par le président de la République dès son discours devant le Congrès, le 3 juillet 2017. Pour l'instant, le projet de loi constitutionnelle visant à créer une « démocratie plus représentative, responsable et efficace » qui a été présenté lors du conseil des ministres du 4 mai 2018 est en « suspens ». En l'état, ce projet contient pourtant des pistes intéressantes de réformes institutionnelles. Certaines sont reprises de projets anciens n'ayant pu aboutir faute de majorité lors du quinquennat précédent, d'autres sont plus novatrices. Si, malgré les vents mauvais, ce train de réformes institutionnelles était finalement adopté, il ne fait pas de doute que le président Macron marquerait durablement de son empreinte les institutions de la Cinquième République"