Le pouvoir des listes au Moyen Âge I, Ecritures de la liste / [Claire Angotti, Franck Cinato, Caterina Donati... [et al.] ; sous la direction de Claire Angotti, Pierre Chastang, Vincent Debiais [et al.]

Date :

Type : Livre / Book

Langue / Language : français / French

ISBN : 979-10-351-0317-0

Catalogue Worldcat

EAN : 9791035103170

Communication écrite -- Moyen âge

Listes -- Moyen âge

Vie intellectuelle -- Europe -- Moyen âge

Classification Dewey : 411

Angotti, Claire (1974-....) (Directeur de publication / publishing director)

Chastang, Pierre (1969-....) (Directeur de publication / publishing director)

Debiais, Vincent (1978-....) (Directeur de publication / publishing director)

Kendrick, Laura Jean (Directeur de publication / publishing director)

Collection : Histoire ancienne et médiévale / Université de Paris I / Paris : Editions de la Sorbonne , 1982-

Relation : Le pouvoir des listes au Moyen Âge : I : Écritures de la liste / sous la direction de Claire Angotti, Pierre Chastang, Vincent Debiais... [et al.] ; Claire Angotti, Franck Cinato, Caterina Donati... [et al.] / Paris : Éditions de la Sorbonne , 2020

Résumé / Abstract : La 4e de couv. indique :"Les listes constituent une forme d'écriture très présente dans les textes du Moyen Âge, quels que soient leur nature et leur genre. Cette forme syntaxique, graphique et sémantique singulière a été l’objet d’une enquête collective menée dans le cadre d’un projet interdisciplinaire de recherche intitulé «Pouvoir des listes au Moyen Âge» (Polima), qui a bénéficié du soutien de l’ANR. Trois volumes collectifs rassemblent les études de cas issus des ateliers organisés dans le cadre de ce programme. Ils explorent les usages sociaux de cette forme d’écriture dotée de pouvoirs pragmatiques, poétiques et cognitifs. Ce volume propose une approche matérielle de la liste, qui vise à la saisir dans le rapport que son écriture construit avec le support ainsi qu’avec les lieux, démultipliés, de son installation (pages, livres, murs, monuments, reliquaires, objets du quotidien, etc.). Ces singularités documentaires, liées à des procédures ou à des jeux de dénombrement, permettent de rendre compte de l’abondance des listes dans les productions écrites du Moyen Âge et d’interroger ce que les différentes scènes sociales du Moyen Âge font de cet opérateur matériel et cognitif qui produit savoir et agency. Au cours de cette période, les listes et les formes de pensée qu’elles engendrent se transforment sous l’effet de l’apparition de nouveaux enjeux de dénombrement et de catégorisation. À l’arrière-plan des cas étudiés percent ainsi la transformation grégorienne de l’Occident, la formation du savoir scolastique et l’essor des rationalités pratiques"