La place du travail dans l'activité des ergothérapeutes : des dilemmes de métier : le cas d'un « atelier geste professionnel » dans un programme multidisciplinaire de rééducation / Vincent Guêné ; sous la direction de Yves Roquelaure

Date :

Type : Livre / Book

Type : Thèse / Thesis

Langue / Language : français / French

Ergothérapeutes

Analyse des pratiques (formation)

Troubles musculo-squelettiques -- Thérapeutique

Classification Dewey : 615.851

Roquelaure, Yves (Directeur de thèse / thesis advisor)

Caroly, Sandrine (Président du jury de soutenance / praeses)

Barcellini, Flore (1977-....) (Rapporteur de la thèse / thesis reporter)

Mairiaux, Philippe (Rapporteur de la thèse / thesis reporter)

Tomas, Jean-Luc (Membre du jury / opponent)

Université d'Angers (Organisme de soutenance / degree-grantor)

École doctorale Biologie-Santé Nantes-Angers (Ecole doctorale associée à la thèse / doctoral school)

Equipe épidémiologie et santé au travail (Angers) (Equipe de recherche associée à la thèse / thesis associated research team)

Résumé / Abstract : Ce travail de thèse trouve son origine dans une intervention menée auprès du collectif d’ergothérapeutes du centre de rééducation François Gallouedec. Il prend pour objet les dilemmes de métier de ces professionnels lorsqu’ils sont confrontés à la question du travail des patients. L’intervention s’est déployée en suivant une méthodologie développementale propre à la clinique de l’activité. Elle a permis aux ergothérapeutes de prendre pour objet d’analyse leur propre travail lors de programmes de restauration fonctionnelle. La littérature sur ces programmes confirme le choix de s’intéresser aux ergothérapeutes comme principaux destinataires des questions professionnelles des patients. Cependant, les recherches dans le domaine tendent à éluder la question du travail des professionnels de santé et à résumer celui des patients au simple retour à l’emploi.C’est justement pourquoi il nous a semblé intéressant de renverser la question en nous intéressant au travail de ceux qui s’intéressent au travail. Nous avons émis l’hypothèse que ce point difficile confrontait les ergothérapeutes du centre François Gallouedec à des dilemmes de métier notamment lors de la réalisation d’un « atelier geste professionnel ». Les résultats de cette recherche montrent toute l’importance de s’intéresser au travail des professionnels de santé, ce qui est fait mais aussi ce qui n’est pas fait ou ce qu’on aurait voulu faire, pour le développement des modèles de prise en charge des patients. Le réel du travail des rééducateurs peut ainsi devenir une ressource dans la mise en place de programmes de rééducation qui souhaitent s’intéresser à la question du travail du patient.

Résumé / Abstract : This thesis work originated in an intervention conducted with the collective of occupational therapists of the rehabilitation center François Gallouedec. It focuses on the job dilemmas of these professionals when confronted with the issue of patient’s work.The intervention was deployed following a developmental methodology specific to the clinic of the activity. It allowed occupational therapists to take their own work as an object of analysis during functional restoration programs. The literature on these programs confirms the choice to focus on occupational therapists as the primary addressee for patients' professional issues. However, research in the field tends to evade the question of the work of health professionals and to summarize that of patients simply returning to employment. This is why we felt it necessary to focus on the work of those who are interested in work. We hypothesized that this difficult point confronted the occupational therapists of the François Gallouedec center with job dilemmas, particularly during the realization of a "professional gesture workshop". The results of this research show the importance of taking an interest in the work of health professionals, which is done but also what is not done or what we would have liked to do, for the development of models of patient care. The real work of there educators can thus become a resource in the implementation of rehabilitation programs that wish to be interested in the question of the work of the patient.