Le parcours des étudiants chinois « sojourners » en France et leurs stratégies d'adaptation interculturelle : une étude exploratoire dans une approche interculturelle / Huijing Sun ; sous la direction de Nadja Maria Acioly-Régnier

Date :

Type : Livre / Book

Type : Thèse / Thesis

Langue / Language : français / French

Communication interculturelle

Étudiants chinois -- Intégration sociale -- France

Étudiants chinois -- Enseignement supérieur -- France

Classification Dewey : 378.3

Acioly-Régnier, Nadja Maria (19..-....) (Directeur de thèse / thesis advisor)

Cadet, Lucile (1977-....) (Président du jury de soutenance / praeses)

Feldman, Marion (1966-....) (Membre du jury / opponent)

Guinamard, Isabelle (1959-....) (Membre du jury / opponent)

Falcão, Jorge Tarcísio Da Rocha (Membre du jury / opponent)

Régnier, Jean-Claude (Membre du jury / opponent)

Université de Lyon (2015-....) (Organisme de soutenance / degree-grantor)

École doctorale Sciences de l'éducation, psychologie, information et communication (Lyon) (Ecole doctorale associée à la thèse / doctoral school)

Interactions, corpus, apprentissages et représentations (Lyon, Rhône) (Equipe de recherche associée à la thèse / thesis associated research team)

Université Lumière (Lyon) (Autre partenaire associé à la thèse / thesis associated third party)

Résumé / Abstract : L’objectif de cette recherche est d’exploiter l’adaptation interculturelle des étudiants-sojourners chinois en France, et plus précisément en premier lieu leur parcours personnel, en second lieu leurs stratégies en face des difficultés d’adaptation dans l’apprentissage du métier d’étudiant étranger et celui du métier d’étudiant adulte. Actuellement, plus de 30.000 étudiants chinois s’inscrivent chaque année en enseignement supérieur en France. Éloignés de leur pays natal, ils doivent s'adapter à un nouvel environnement. Du fait de leurs difficultés à communiquer dans une langue étrangère, des différences culturelles et sociales et de la pression économique, une partie des étudiants chinois rencontrent des problèmes, tant sur le plan physique que psychologique pendant leur séjour en France : difficultés dans leur adaptation à un système éducatif nouveau, dans la manière d'appréhender une culture différente (barrière de la langue, mode de vie, etc..). Du point de vue théorique nous nous situons dans une perspective historico-culturelle du psychisme, avec l’idée que les processus psychiques sont dépendants du contexte dans lesquels ils se développent, la théorie des champs conceptuels proposée par Gérard Vergnaud. Du point de vue des concepts et recherches, nous utilisons notamment Culture shock de Oberg, Courbe en U de Lysgaard, Pression-adaptation-croissance dynamique de Kim et Stratégies d’acculturation de Berry ; d’autres réflexions concernent les facteurs d’influence sur l’adaptation interculturelle et favorisent notre analyses des données. Ce travail a mis en œuvre une méthode de construction des données impliquant le croisement de plusieurs techniques de recueil des données (cross-fertilisation, Acioly-Régnier, 2010) qui combine l’observation ethnographique, le récit de vie par bande-dessinées personnalisée et l’entretien d’auto-confrontation simple. Ont ainsi été abordés divers aspects de l’adaptation des étudiants : passage du projet à la venue en France, rapport à l’enseignement et à l’administration française, vie quotidienne extra universitaire, intégration sociale, projet au-delà du séjour. Les résultats de cette recherche montrent que les étudiants-sojourners chinois s’adaptent d’autant mieux qu’ils ont des véritables stratégies pour réagir à de nouveaux contextes. Il a également été confirmé que dans leur adaptation interculturelle, les étudiants-sojourners chinois étudiés pratiquent une stratégie convertible multidimensionnelle.

Résumé / Abstract : The objective of this research is to exploit the intercultural adaptation of the Chinese sojourners - students in France, and more exactly first of all their personal course, secondly their strategies in front of the difficulties of adaptation in the learning of the job of foreign student and that of the job of grown-up student. At present, more than 30.000 Chinese students join every year higher education in France. Taken away from their native country, they have to adapt themselves to a new environment. Because of their difficulties communicating in a foreign language, cultural and social differences and economic pressure, a part of the Chinese students meet problems, both on the plan physical and psychological during their stay in France: difficulties in their adaptation to a new education system, in the way of taking a new and different culture (language barrier, lifestyle, etc.). From the theoretical point of view we are situated in a historico-cultural prospect of the psyche, with the idea that the psychic processes are dependent on the context in which they develop (the theory of the conceptual fields was proposed by Gérard Vergnaud). From the point of view of the concepts and the searches, we use in particular Culture shock of Oberg, U Curved for Kim's dynamic Lysgaard, Pression-adaptation-croissance and Strategies of acculturation of Berry; other reflections concern the factors of influence on the intercultural adaptation and favour our data analyses. This work has implemented a method of construction of the data involving the crossing of several techniques of data collection (cross-fertilization, Acioly-Régnier, on 2010) which combines the ethnographical observation, the narrative of life by band drawn personalized and the maintenance of simple auto-confrontation. Several aspects of the adaptation of the students were approached: passage of the project in the coming in France, relationship with the education and in the French administration, the extra university everyday life, the social integration, the project beyond the stay. The results of this research show that the Chinese sojourners students adapt themselves all the better since they have real strategies to react to new contexts. It was also confirmed that in their intercultural adaptation, the Chinese sojourners students practise a multidimensional convertible strategy.