Formal and informal care arrangements for the disabled elderly in France / Quitterie Roquebert-Labbé ; sous la direction de Lise Rochaix et de Jérôme Wittwer

Date :

Type : Livre / Book

Type : Thèse / Thesis

Langue / Language : anglais / English

Catalogue Worldcat

Vieillissement

Dépendance chez la personne âgée -- France

Personnes âgées -- Soins à domicile -- France

Personnes âgées -- Politique publique

Classification Dewey : 649

Rochaix, Lise (1958-....) (Directeur de thèse / thesis advisor)

Wittwer, Jérôme (1964-....) (Directeur de thèse / thesis advisor)

Barnay, Thomas (1976-....) (Président du jury de soutenance / praeses)

Paraponaris, Alain (1968-....) (Rapporteur de la thèse / thesis reporter)

Laporte, Audrey (Rapporteur de la thèse / thesis reporter)

Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne (Organisme de soutenance / degree-grantor)

École doctorale d'Économie (Paris) (Ecole doctorale associée à la thèse / doctoral school)

Paris-Jourdan Sciences Économiques (Laboratoire associé à la thèse / thesis associated laboratory)

Résumé / Abstract : Le vieillissement de la population et la forte prévalence des incapacités qui lui est associée invitent à s’interroger sur les modes d’accompagnement de la perte d’autonomie. Tandis que l’aide reçue par les personnes âgées dépendantes provient majoritairement de leurs proches, les politiques publiques françaises favorisent le recours à l’aide professionnelle, dite aide formelle, pour les personnes résidant à domicile. Cette thèse se propose d’étudier les configurations d’aides formelles et informelles pour les personnes âgées en perte d’autonomie. Sous quelles conditions les individus ont-ils recours à l’aide professionnelle, et comment se détermine leur niveau de consommation ? Comment les producteurs d’aide familiale et professionnelle s’adaptent-t-ils aux contraintes de production qui leur sont propres ? Les quatre chapitres de cette thèse étudient empiriquement ces questions dans le contexte français. Mobilisant le cadre micro-économique et les outils économétriques, ils s’appuient sur des données d’enquête, des données administratives et des fichiers de gestion d’un service d’aide à domicile. Le premier chapitre porte sur l’aide apportée par les enfants à un parent âgé dépendant. Le deuxième chapitre étudie l’élasticité-prix de la demande d’aide formelle. Le troisième chapitre analyse comment le financement public de la demande et la régulation de l’offre affectent la décision de consommer de l’aide professionnelle. Le quatrième chapitre s’intéresse enfin aux coûts de transport des services d’aide professionnelle, comme contrainte de production pesant sur l’organisation de l’offre. Les résultats montrent que la demande d’aide est relativement peu sensible au prix de l’aide professionnelle, tandis que la régulation de l’offre affecte plus notablement les configurations d’aide.

Résumé / Abstract : In a context of population ageing, the demand for long-term care is rising. While relatives remain the major source of care provision for disabled elderly, most OECD countries tend to foster the use of professional care, also called formal care, when individuals live at home. This thesis studies the determinants of home care arrangements for the disabled elderly in the context of France. What are the determinants of formal care consumption, at both the extensive and intensive margins? How do formal and informal care providers adjust to their provision constraints? The four chapters present original empirical evidence on these questions in the French context. They build on micro-econometric frameworks and use national survey data, administrative data or management files from a professional provider. The first Chapter studies the care provided by children to a disabled elderly parent. The second Chapter estimates the price-elasticity of the demand for formal care. The third Chapter analyzes how the decision to consume formal care is affected by the generosity of the public financing and the regulation of home care providers. The fourth Chapter focuses on the travel costs borne by home-care providers and their effect on the home care provision. The demand for formal care is found to be fairly little sensitive to its price, while the regulation of the supply is more likely to affect care arrangements.