Etude génétique des pectates lyases d'une bactérie phytopathogène, ERWINIA CHRYSANTHEMI et transformation de cette bactérie / par Sylvie Reverchon épouse Pescheux ; sous la direction de Jeanine Robert-Baudouy

Date :

Type : Livre / Book

Type : Thèse / Thesis

Langue / Language : français / French

Catalogue Worldcat

Microorganismes phytopathogènes

Pectobacterium chrysanthemi

Lyases

Transformation génétique

Robert-Baudouy, Janine (19..-....) (Directeur de thèse / thesis advisor)

Institut national des sciences appliquées de Lyon (Lyon) (Organisme de soutenance / degree-grantor)

MIC – Microbiologie, RA 177 (INSA, Lyon) (Laboratoire associé à la thèse / thesis associated laboratory)

Résumé / Abstract : Le but poursuivi dans ce travail était de préciser au niveau moléculaire les déterminants du pouvoir phytopathogène de l'entérobactérie Erwinia chrysanthemi et d'aborder l'analyse des mécanismes de régulation intervenant dans l'expression de cette pathogénicité. E.chrysanthemi produit des enzymes pectinolytiques qui sont les principales responsables de l'activité macératrice sur les végétaux. Une banque génomique de cette bactérie a d'abord été construite dans laquelle nous avons identifié une région pe1 composée de trois gènes distincts pe1A, pe1D, pe1E codant pour trois pectinases. La caractérisation physique de cette région nous a conduit à la connaissance de l'organisation des gènes~ les uns par rapport aux autres et a montré qu'il s'agit de trois unités de transcription indépendantes. Chaque gène a été isolé~par des expériences de sous-clonage,sur des fragments d'ADN de 217 à 516 kb. L'un de ces gènes pe1EJa été fusionné à l'opéron lac d'Escherichia coli ; l'étude de ces fusions de gènes a abouti à la détermination du sens de transcription du gène pe1E. Enfin, l'introduction de ces fusions dans E.chrysanthemi par une méthode de transformation que nous avons mise au point, a permis d'aborder la régulation du gène pe1E. Par ailleurs, ce travail peut s'inscrire en préliminaire à la production industrielle de pectinases.