Le(s) rapport(s) entre la parole et l'écriture : segmentation et ponctuation / Juan-Diego Epherra ; sous la direction de Gérard Pommier

Date :

Type : Livre / Book

Type : Thèse / Thesis

Langue / Language : français / French

Catalogue Worldcat

Segmentation (linguistique)

Parole

Psycholinguistique

Écriture

Ponctuation

Pommier, Gérard (1941-....) (Directeur de thèse / thesis advisor)

Hoffmann, Christian (1955-... ; psychanalyste) (Président du jury de soutenance / praeses)

Sauvagnat, François (19..-2020) (Rapporteur de la thèse / thesis reporter)

Ouvry, Olivier (Rapporteur de la thèse / thesis reporter)

Assoun, Paul-Laurent (1948-....) (Membre du jury / opponent)

Université Sorbonne Paris Cité (Organisme de soutenance / degree-grantor)

École doctorale Recherches en psychanalyse et psychopathologie (Paris ; 2001-....) (Ecole doctorale associée à la thèse / doctoral school)

Centre de recherches Psychanalyse, Médecine et Société (Paris) (Equipe de recherche associée à la thèse / thesis associated research team)

Université Paris Diderot - Paris 7 (1970-2019) (Autre partenaire associé à la thèse / thesis associated third party)

Résumé / Abstract : Tant sur le plan historique que sur le plan individuel, l’écriture connait une progression régulière : elle part du dessin et aboutit aux lettres. Les écritures alphabétiques permettent de transcrire chaque élément sonore de la langue, donnant ainsi l’impression de pouvoir reproduire la parole. La parole possède des liens profonds avec l’écriture, mais pas forcément là où on les attend. L’écriture ne reproduit pas la parole, en revanche, la parole regorge d’artifices langagiers qui tenteront de trouver leur place à l’écrit. Le présent travail permet de pointer l’apparition tardive des divers procédés de segmentation de l’écrit. Désormais, ni le blanc inter-lexical, ni les signes de ponctuation ne sont des éléments consubstantiels à l’apparition de l’écriture alphabétique, mais des ajouts ultérieurs.

Résumé / Abstract : On an historical level as well as on the individual one, the writing evolution knows a constant progress starting on drawing and ending up in letters. The alphabetic writing system allows the transcription of every sonorous element of the language, thus giving the impression of being able to reproduce the speech. Speech and writing have profound links, but not necessarily where expected. In fact, writing does not reproduce speech. On the other hand, speech is full of linguistic artifices that will attempt to find a written form. The present work shows the late appearance of the numerous processes of writing segmentation. Henceforth, neither inter-lexical blanks nor punctuation marks are consubstantial to the alphabetic writing appearance, but later additions