Migration inversée. Le choix de vivre sa retraite dans un pays du Maghreb / Virginie Villemin ; sous la direction de Joyce Sebag

Date :

Type : Livre / Book

Type : Thèse / Thesis

Langue / Language : français / French

Sociologie visuelle

Français -- Retraite -- Afrique du Nord

Migration de retour

Sebag, Joyce (Directeur de thèse / thesis advisor)

Nahel, Jean-Luc (Président du jury de soutenance / praeses)

Queirolo Palmas, Luca (Rapporteur de la thèse / thesis reporter)

Hamus-Vallée, Réjane (1975-....) (Membre du jury / opponent)

Conord, Sylvaine (Membre du jury / opponent)

Université Paris-Saclay (2015-2019) (Organisme de soutenance / degree-grantor)

École doctorale Sciences de l'Homme et de la société (Sceaux, Hauts-de-Seine ; 2015-2020) (Ecole doctorale associée à la thèse / doctoral school)

Centre Pierre Naville (Evry) (Laboratoire associé à la thèse / thesis associated laboratory)

Université d'Évry-Val-d'Essonne (Autre partenaire associé à la thèse / thesis associated third party)

Relation : Migration inversée. Le choix de vivre sa retraite dans un pays du Maghreb / Virginie Villemin ; sous la direction de Joyce Sebag / , 2018

Résumé / Abstract : La migration économique en France des Marocains, Tunisiens, Algériens dans différentes phases historiques du XXe siècle est - et fut- l'objet de nombreuses études. En revanche, la migration dans le sens France-Maghreb n'a été que peu abordée, bien qu'elle constitue pour de plus en plus de retraités un choix mûrement consenti pour aborder cette période de l'existence.« Migration inversée » s'est focalisée sur les Français migrant au Maroc au moment de leur retraite, et dont la migration constitue soit un retour aux sources – puisque certains sont natifs de ce pays alors sous régime de protectorat –, soit une migration économique, devant la perte d'un pouvoir d'achat occasionné par le passage à ce nouveau statut. L'expression Migration inversée renvoie donc ici, par symétrie, à ces milliers de Maghrébins qui, pour des raisons économiques, avaient quitté leur territoire d'origine, leur famille, afin de migrer vers l'Europe.Toute migration interroge l'espace, l'économie et la société de référence tout autant que la société d'installation. Pourquoi, dans l'esprit d'un retour même symbolique vers leurs racines, certains retraités quittent la France, pays dont ils portent la nationalité, pour s'installer – ou se réinstaller dans un pays du Maghreb, culturellement et socialement différent de celui où il ont passé l'essentiel de leur existence. Première migration ou ré-émigration, ces deux situations seront abordées à partir de l'expérience des individus interrogés dans le cadre de cette étude.Par réflexivité, cette thèse en sociologie visuelle et filmique interroge les frontières entre le chercheur/ le réalisateur et l'apport d'un point de vue méthodologique de l'outil filmique dans le cadre d'une recherche.

Résumé / Abstract : First and foremost the economical migration about Moroccan, Tunisian, Algerian is the items of various studies in France. Nonetheless the contrary is not much approach same if the migration France-Maghreb increase among pensioners. It s rational choice to come up to the senior. This thesis take place to reverse these migratory flows all migration accept area economy and the reference society juste as much the news society. Last but no least, this thesis is sociologie ask the border between the research and the producer.