Impact de la personnalité de l'enseignant sur le ressenti des élèves : l'assertivité socio-conative comme déterminant de la relation éducative / Jean-Michel Meyre ; sous la direction de Gilles Bui-Xuan et de Jacques Gleyse

Date :

Type : Livre / Book

Type : Thèse / Thesis

Langue / Language : français / French

Interaction en éducation

Relations maître-élève

Bienveillance

Communication en éducation

Bui-Xuan, Gilles (Directeur de thèse / thesis advisor)

Gleyse, Jacques (1952-....) (Directeur de thèse / thesis advisor)

Carlier, Ghislain (1949-....) (Rapporteur de la thèse / thesis reporter)

Dugas, Éric (Rapporteur de la thèse / thesis reporter)

Combis-Carnus, Marie-France (1955-....) (Membre du jury / opponent)

Gal-Petitfaux, Nathalie (Membre du jury / opponent)

Canat, Sylvie (Membre du jury / opponent)

Université Paul Valéry (Montpellier) (Organisme de soutenance / degree-grantor)

École doctorale 58, Langues, Littératures, Cultures, Civilisations (Montpellier ; 2015-....) (Ecole doctorale associée à la thèse / doctoral school)

Laboratoire Interdisciplinaire de Recherche en Didactique, Education et Formation (Montpellier) (Laboratoire associé à la thèse / thesis associated laboratory)

Résumé / Abstract : Freud définit l’acte d’enseigner comme un métier impossible (à l’instar de gouverner et soigner) car pour lui, « on peut d’emblée être sûr d’un succès insuffisant ». Quel point commun entre ces trois spécialités si ce n’est l’importance du rapport à l’autre ? Or, un examen du système scolaire et des préoccupations qui animent le milieu de l’éducation atteste d’une forte prédominance des aspects disciplinaires, didactiques. Pourtant, les souvenirs laissés par les enseignants auprès des élèves sont davantage conditionnés par la relation communicationnelle qu’ils ont établie ensemble. L’étude de ce point de vue et la recherche d’éléments signifiants venant accréditer sa fonctionnalité a été réalisée au moyen d’une méthodologie croisée, quantitative et qualitative, convoquant des questionnaires à destination des élèves, des tests d’empathie et des tests d’assertivité auprès des professeurs, des films en situation d’enseignement analysés tant d’un point de vue thématique que quantitatif, ainsi que des entretiens semi-directifs avec les acteurs. Au final, ce travail atteste que la trace mnésique laissée aux élèves est conditionnée par un « curriculum d’assertivité socio-conative » dont la dynamique propre est à même de contribuer à la formation initiale et continue des enseignants.

Résumé / Abstract : Freud defines the act of teaching as an impossible profession (like governing and caring) because for him, " we can be sure of an unsuccessful success ". What is the common point between these three specialties, if not the importance of the relationship to the other one? However, an examination of the school system and the concerns that animate the education community attest to a strong ascendancy of disciplinary and didactical aspects. Nevertheless, the memories left by the teachers to the students are more conditioned by the communicative relationship they have established together. The study of this point of view and the search for significant elements to accredit its functionality was carried out using a cross-methodology, quantitative and qualitative, summoning questionnaires for students, tests of empathy and tests. Assertiveness to teachers, films in teaching situations analyzed from both a thematic and quantitative point of view, as well as semi-structured interviews with the actors. In the end, this work shows that the memory trace left to the students is conditioned by a "socio-conative assertiveness curriculum" whose own dynamics are able to contribute to the initial and continuous training of teachers.