La prescription littéraire sur les réseaux socionumériques de lecteurs / Louis Wiart ; sous la direction de Bertrand Legendre et de Christian Robin

Date :

Type : Livre / Book

Type : Thèse / Thesis

Langue / Language : français / French

Catalogue Worldcat

Livres -- Industrie et commerce

Édition électronique

Prescription (marketing)

Legendre, Bertrand (1956-....) (Directeur de thèse / thesis advisor)

Robin, Christian (1955-....) (Directeur de thèse / thesis advisor)

Paquienséguy, Françoise (19..-....) (Président du jury de soutenance / praeses)

Flichy, Patrice (1945-....) (Rapporteur de la thèse / thesis reporter)

Poirier, Christian (1971-....) (Rapporteur de la thèse / thesis reporter)

Cartellier, Dominique (1957-....) (Membre du jury / opponent)

Université Sorbonne Paris Cité (Organisme de soutenance / degree-grantor)

École doctorale Érasme (Villetaneuse, Seine-Saint-Denis) (Ecole doctorale associée à la thèse / doctoral school)

Université Paris 13 (Autre partenaire associé à la thèse / thesis associated third party)

Laboratoire des sciences de l'information et de la communication (Villetaneuse, Seine-Saint-Denis) (Laboratoire associé à la thèse / thesis associated laboratory)

Résumé / Abstract : L’apparition des réseaux socionumériques de lecteurs au tournant des années 2000, liée au développement du web social et aux innovations technologiques qui traversent l’industrie du livre, renouvelle les moyens par lesquels les lecteurs accèdentaux informations sur les oeuvres littéraires et en diffusent autour d’eux. Goodreads, aNobii, Shelfari, LibraryThing, Babelio, BdGest, Booknode, Critiques Libres, Entrée Livre, Lecteurs, Libfly, Livraddict, Lecture Academy, MyBoox et beaucoup d’autres plateformes dédiées à la critique de livres sont devenues des lieux incontournables de prescription littéraire. Cette thèse analyse la contribution des réseaux socionumériques de lecteurs à la prescription littéraire, à travers une approche inter‐dimensionnelle destinée à saisir les conditions de l’offre et de la demande de prescription sur Internet. D’un point de vue empirique, l’observation des sites, la réalisation d’entretiens, la diffusion d’un questionnaire et le recueil de traces d’usage, constituent autant de techniques qui nous permettent de recueillir les données nécessaires à la réalisation de l’étude. À l’arrivée, nous mettons au jour les logiques de sociabilité et les modes d’utilisation privilégiés par ces services numériques. Les stratégies, les modes de fonctionnement, les trajectoires de développement et les modèles de valorisation économique qui caractérisent les acteurs engagés sur ce secteur d’activité sont également analysés. En outre, nous portons un éclairage sur les profils et les usages des internautes qui fréquentent les réseaux socionumériques de lecteurs. Enfin, nous interrogeons leurs effets sur la visibilité en ligne des oeuvres littéraires.

Résumé / Abstract : The emergence of book social networks during the 2000s, linked to the development of social media and technological innovations in the publishing industry, renews the means by which readers access information about books and share it withothers. Goodreads, aNobii, Shelfari, LibraryThing, Babelio, BdGest, Booknode, Critiques Libres, Entrée Livre, Lecteurs, Libfly, Livraddict, Lecture Academy, MyBoox and many other platforms dedicated to book reviews have become key places of literaryprescription. This thesis analyzes the contribution of book social networks to the literary prescription, through an inter‐dimensional approach that allows us to understand the conditions of supply and demand of prescription on Internet. From an empirical point of view, we observed the websites, conducted interviews, distributed a questionnaire and collected traces of use to gather the data needed to conduct the study. Firstly, we identify the logics of sociability and the usage patterns of these digitalservices. Strategies, modes of operation, trajectories of development and business models that characterize the actors involved in this sector are also analyzed. In addition, we study the profiles and uses of people who visit book social networks. Finally, wequestion the effects of these networks on the online visibility of literary works.