Adhérence des chaussées contaminées par des particules / Yosra Hichri ; sous la direction de Minh-Tan Do

Date :

Type : Livre / Book

Type : Thèse / Thesis

Langue / Language : français / French

Chaussées

Frottement

Particules (matière)

Texture

Do, Minh-Tan (1964-....) (Directeur de thèse / thesis advisor)

Racineux, Guillaume (Président du jury de soutenance / praeses)

Denape, Jean (Rapporteur de la thèse / thesis reporter)

El Mansori, Mohamed (19..-.... ; chercheur en mécanique) (Rapporteur de la thèse / thesis reporter)

Cérézo, Véronique (1976-....) (Membre du jury / opponent)

Descartes, Sylvie (19..-....) (Membre du jury / opponent)

École centrale de Nantes (Organisme de soutenance / degree-grantor)

École doctorale Sciences pour l'ingénieur (Nantes) (Ecole doctorale associée à la thèse / doctoral school)

Institut français des sciences et technologies des transports, de l’aménagement et des réseaux (France ; 2011-2019) (Laboratoire associé à la thèse / thesis associated laboratory)

Résumé / Abstract : La thèse vise à prédire l’adhérence des chaussées contaminées par des particules fines. Ces particules se déposent sur la chaussée pendant les périodes sèches et agissent, seules ou se mélangeant avec l’eau de pluie, comme un lubrifiant à l’interface pneu/chaussée. La démarche de recherche est basée sur l’approche du troisième corps en distinguant les phases de dépôt et de lessivage des particules par la pluie. Les particules sont caractérisées par leur distribution granulométrique et leurs compositions chimique et minéralogique. L’étude est menée à trois échelles : globale, par des mesures de frottement et de masses du troisième corps (particules pendant le dépôt et le mélange eau/particules pendant le lessivage) ; dans l’aire de contact par des analyses de flux du troisième corps ;et au niveau des particules par des observations au MEB. Les flux de particules pendant la phase de dépôt sont identifiés par des visualisations avec une caméra rapide. L’interaction entre les particules et la texture de la chaussée est mise en évidence par des observations microscopiques. La modélisation des flux permet d’estimer le taux de recouvrement d’une surface qui, à son tour, est utilisé comme un facteur de pondération pour calculer le coefficient de frottement pendant la phase de dépôt. En présence d’eau, la fraction volumique des particules est utilisée pour estimer la viscosité du mélange. Le coefficient de frottement pendant la phase de lessivage dépend de cette viscosité et du taux de recouvrement de la surface. Les résultats sont discutés en termes d’influence des caractéristiques des particules(concentration, taille) et de la texture de la chaussée.

Résumé / Abstract : The thesis aims to predict the skid resistance of road surfaces contaminated by fine particles. These particles are deposited on the road during dry periods and act, alone or mixing with rainwater, as a lubricant at the tire / road interface. The research methodology is based on the third body approach by distinguishing the phases of deposit and washing of particles by rain. Particles are characterized by their size distribution and their chemical and mineralogical compositions. The study is conducted at three scales: global, by measurements of friction and third body masses (particles during the deposit phase and the water / particles mixture during the washing phase); in the contact area by analyses of third body flows; and at the particle level by SEM observations. Particle flows during the deposit phase are identified by visualizations with a high-speed camera. The interaction between the particles and the road surface texture is highlited by microscopic observations. Flow modeling is used to estimate the coverage rate of a surface that, in turn, is used as a weighting factor to calculate the coefficient of friction during the deposit phase. In the presence of water, the volume fraction of the particles is used to estimate the viscosity of the mixture. The coefficient of friction during the washing phase depends on this viscosity and the coverage rate of the surface. Results are discussed in terms of the influence of particle characteristics (concentration,size) and road surface texture.