Musique et liturgie au Monastère de Santa Cruz de Coimbra (c.1650) : les sons d'un Cartapacio à travers l'édition critique du manuscrit musical 51 de l'Université de Coimbra / Tiago Joao De castro Simas da Costa Freire ; sous la direction de Denis Herlin et de Paulo Estudante Dias Moreira et de Marianne Müller

Date :

Type : Livre / Book

Type : Thèse / Thesis

Langue / Language : français / French

Catalogue Worldcat

Mosteiro de Santa Cruz -- Coimbra, Portugal

Musique -- 17e siècle

Musique religieuse

Herlin, Denis (1961-....) (Directeur de thèse / thesis advisor)

Moreira, Paulo Estudante Dias (1971-....) (Directeur de thèse / thesis advisor)

Müller, Marianne (1955-.... ; violiste) (Directeur de thèse / thesis advisor)

Canguilhem, Philippe (Président du jury de soutenance / praeses)

Marín Ceballos, Javier (1955-....) (Rapporteur de la thèse / thesis reporter)

Dongois, William (19..-....) (Rapporteur de la thèse / thesis reporter)

Lengellé, Françoise (19..-....) (Membre du jury / opponent)

Magalhaes, Caroline (Membre du jury / opponent)

Université de Lyon (2015-....) (Organisme de soutenance / degree-grantor)

Universidade de Coimbra (Organisme de cotutelle / degree co-grantor)

École doctorale Lettres, langues, linguistique, arts (Lyon) (Ecole doctorale associée à la thèse / doctoral school)

Université Jean Monnet (Saint-Étienne) (Autre partenaire associé à la thèse / thesis associated third party)

Conservatoire national supérieur de musique de Lyon (Laboratoire associé à la thèse / thesis associated laboratory)

Résumé / Abstract : Le corpus du projet repose sur les Cartapácios de Coimbra, un ensemble de manuscrits du milieu du XVIIe siècle, résolument passionnants et pratiquement inédits, issus de Santa Cruz et conservés à la Bibliothèque Générale de l’Université de Coimbra. Le présent travail s’inscrit dans un projet de recherche multidisciplinaire en cours à l’Université de Coimbra (Mundos e Fundos | CECH), et se concentre sur l´un des seize manuscrits de cette collection : le manuscrit musical 51 (MM 51). Il constitue la première étude détaillée d’un cartapácio comportant également son édition critique complète. Cette étude monographique engage également une confrontation permanente avec les quinze autres cartapácios et avec son contexte spécifique portugais et ibérique.D’après notre étude philologique, le MM 51 s’avère un cahier d’usage personnel d’un musicien à l’œuvre. Il contient un répertoire très varié regroupant des œuvres sur textes latins et sur textes vernaculaires. Les propositions polyphoniques que le manuscrit offre sont multiples et variées, souvent au sein d’une même œuvre, et appartiennent à un langage typiquement ibérique. La majorité de la musique est écrite à huit voix, toujours en polychoralité et accompagnée d’un guião, avec divers contrastes produits notamment par un style concertato.Le travail est fondé sur une approche positiviste, philologique et critique, le tout enrichi par une expérimentation analytique et sensible du répertoire, grâce au laboratoire musicale de la Capella Sanctae Crucis.Notre thèse espère ainsi contribuer à enrichir les fondements d’une meilleure connaissance de l’activité musicale du XVIIe siècle portugais.

Résumé / Abstract : This study is based on Cartapácios de Coimbra, an ensemble of practically unstudied seventeenth century music manuscripts preserved at Coimbra’s University Library (Biblioteca Geral da Universidade de Coimbra). It is part of a multidisciplinary research project currently in progress at University of Coimbra (Mundos e Fundos | CECH). The research is concentrated on one manuscript among the sixteen that constitute this collection: musical manuscript 51 (MM 51). This study is the first ever detailed study over one cartapácio including its complete critical edition. Although focussing primarily on one cartapácio, a comparative analysis with the respect to the other fifteen cartapácios was also conducted, and located in the specific Portuguese and Iberian context.According to our philological study, the MM 51 seems to be a notebook for private use of a working musician. It contains a very diverse repertoire comprising both vernacular and Latin works. The polyphonic settings in the manuscript are multiple and varied, often within the same work, and belong to a typically Iberian language. The majority of the music is written for eight voices, always in polychorality and accompanied by a guião, with various contrasts produced in particular by a concertato style.A positivist, philological and critical approach was taken in the research, which was supplemented by an experimental performance of the repertory, thanks to the musical laboratory Capella Sanctae Crucis.It is hoped that this thesis study will substantially enrich the knowledge base of Portuguese seventeenth century musical activity.