La dimension idéologique en conception collaborative : anticiper un système sociotechnique citoyen innovant pour une gestion durable et partagée des ressources / Chloé Le Bail ; sous la direction de Françoise Détienne et de Michael Baker

Date :

Type : Livre / Book

Type : Thèse / Thesis

Langue / Language : français / French

Psychologie sociale

Psychologie communautaire

Détienne, Françoise (1957-....) (Directeur de thèse / thesis advisor)

Baker, Michael J. (1960-.... ; auteur en théorie de l'apprentissage) (Directeur de thèse / thesis advisor)

Barcellini, Flore (1977-....) (Président du jury de soutenance / praeses)

Cerf, Marianne (19..-....) (Rapporteur de la thèse / thesis reporter)

Brangier, Éric (1963-....) (Rapporteur de la thèse / thesis reporter)

Sharrock, Rémi (Membre du jury / opponent)

Télécom Paris (Palaiseau) (Organisme de soutenance / degree-grantor)

École doctorale Informatique, télécommunications et électronique de Paris (Ecole doctorale associée à la thèse / doctoral school)

Institut interdisciplinaire de l'innovation (Paris) (Laboratoire associé à la thèse / thesis associated laboratory)

Résumé / Abstract : Cette thèse s’inscrit dans le contexte de l’Innovation Sociale pour le développement durable et porte sur l’anticipation d’un système sociotechnique citoyen innovant favorable à une gestion écologique et partagée des ressources. Ce type d’innovation implique les idéologies individuelles et collectives (les idées et les valeurs propres à un individu ou à un groupe et qui orientent les actions / discours de cet individu / ce groupe). La recherche s’intéresse spécifiquement à la mobilisation de la dimension idéologique en conception collaborative de ce type d’innovation. La thèse défendue est la suivante : à travers la discussion et le débat sur les solutions de conception, sont co-construites des connaissances « sociotechniques » relatives à l’objet même à concevoir, ainsi que des connaissances « idéologiques » relatives aux valeurs que doit véhiculer cet objet. L’acceptabilité collective du futur système repose sur l’articulation de ces deux dimensions épistémiques, et cette articulation est soutenue par des interactions argumentatives constructives. Nous avons adopté la démarche méthodologique de l’ergonomie prospective et proposons un cycle de conception en trois étapes : 1) L’analyse d’un système sociotechnique de référence, 2) La création de systèmes sociotechniques probables, 3) La simulation d’un système sociotechnique imaginé. Les trois étapes sont des situations de conception collaborative. Elles ont été menées avec des usagers de la société civile. Les résultats constituent un socle pour le développement de méthodes et d’outils réflexifs visant à soutenir la conception collaborative de systèmes sociotechniques qui impliquent fortement la dimension idéologique.

Résumé / Abstract : This thesis concerns the context of Social Innovation for sustainable development. The thesis relates to the anticipation of an innovative and citizen sociotechnical system that encourages ecological and shared uses of resources. This type of innovation involves individual and collective ideologies. The notion of ideology is understood here as a system of ideas and values, specific to an individual or a group, and which guide action and/or appear in discourse. Our research focuses on the mobilization of the ideological dimension during the collaborative design of this type of innovation. The defended thesis is: through discourse and debate about design solutions, "sociotechnical" knowledge is co-elaborated (related to the object that is designed) as well as "ideological" knowledge (in relation to the values that have to be conveyed by the object). The common acceptability of the future system is based on the articulation of these two epistemic dimensions; and this articulation is supported by constructive argumentative interactions. We have adopted the methodological approach of the prospective ergonomics and we propose a three-step design cycle: 1) The analysis of an inspiring socio-technical system, 2) The construction of hypothetical socio-technical systems, 3) The simulation of a hypothetical sociotechnical system. All of the three steps are collaborative design situations. They were implemented with citizens. The results of our research are useful for the development of reflexive methods and tools that support the collaborative design of sociotechnical systems that strongly imply an ideological dimension.